Retour de flamme pour le social marketing

Après avoir connu une croissance fulgurante ces derniers mois, le créneau du social marketing semble avoir atteint un stade de maturité. En témoignent un certain nombre d’articles cinglant qui nous mettent en garde contre les fausses promesses des médias sociaux et les charlatans du social marketing.

Il y a tout d’abord Scott Berkun avec un article au titre équivoque (Calling bullshit on social media) qui dénoncent un certain nombre d’idées réçues :

  • Il y a toujours eu des phénomènes de buzz et de réseautage social (qui se souvient par exemple de SuperGreg ou de SixDegrees ?) ;
  • Les médias sociaux ne vont pas remplacer les médias traditionnels ;
  • Les médias sociaux ne font qu’empirer le problème de bruit et nous sommes toujours en attente des fameux social filters ;
  • Il n’y a pas de technologie miracle ou d’arme secrète.

Ça dénonce aussi du côté de Econsultancy où l’auteur s’amuse à démonter certains mythes comme le ROI, l’authenticité, la maturité des supports, les influenceurs et cie : Social media: myth versus reality.

Même son de cloche sur le Diva Marketing Blog où l’on dénonce les campagnes stériles de marques qui ne cherchent pas à ouvrir le dialogue mais simplement à faire du buzz avec des campagnes “hybrides” : Social Media Hybrid Marketing.

Le Media Life Magazine va plus loin et parle de l’éclatement prochaine d’une bulle des médias sociaux : Listen for the pop of social media. Il est question dans cet article de la sur-valorisation de Facebook, du “phénomène” Twitter et de l’agonie prochaine de Myspace.

Voici donc une belle série d’articles très critiques. Rien d’alarmant, juste une réaction normale des professionnels vis à vis d’un marché qui a tendance à s’emballer. Je pense que cette période estivale pourrait être propice à une prise de recul par rapport aux médias sociaux et à leur impact sur le consommateur lambda.

Loin de moi l’idée de polémiquer, mais je suis persuadé qu’il faut savoir garder la tête froide et ne surtout pas faire de fausses promesses aux annonceurs.

11 commentaires pour “Retour de flamme pour le social marketing”

  1. Posté par Simon Robic a dit : le

    Il m’arrive souvent de “calmer” les entreprises qu’il m’arrive de conseiller. Elles veulent souvent (ou le faire pour leurs clients) être présentes, sans réellement penser au dialogue, aux messages, et, avant tout, à la pertinence de leur présence sur tel ou tel service. Il est clair que pour certains produits ou pour certaines cibles, Internet et les médias sociaux ne sont pas adaptés.

  2. Posté par Darklg Web (darklgweb) 's status on Friday, 31-Jul-09 11:10:08 UTC - Identi.ca a dit : le
  3. Posté par Mathieu Bruc a dit : le

    Un article intéressant mais quand même chaque mois les chiffres annoncés sont retentissants par exemple : http://www.marketing20.fr/facebook/facebook-depasse-lemail/ où Facebook a dépassé l’email en terme de volume de contenu partagé.

    Je suis d’accord qu’il faut garder la tête froide et ne pas faire de fausses promesses aux annonceurs. Les réseaux sociaux demandent de l’animation et de la veille, le ROI reste difficile à évaluer mais doit s’étudier sur le long terme, les réseaux sociaux ne se construisent pas en un jour. Si les annonceurs cherchent un retour direct et immédiat mieux vaut en effet se tourner vers du lien sponsorisé par exemple, c’est une question de stratégie à plus ou moins long terme et d’arbitrage budgétaire.

  4. Posté par Frédéric Domon a dit : le

    Merci Frédéric de nous rappeller quelques réalités concernant les médias sociaux.
    Les entreprises doivent comprendre que l’on ne peut s’engager dans une démarche conversationnelle sans comprendre la logique des médias sociaux. S’engager sur cette voie implique de leurs parts des changements internes profonds. C’est donc beaucoup plus complexe que de simplement confier son budget com à une agence externe.
    Peut-on lancer une campagne de marketing 2.0 tout en restant une entreprise 1.0 ?

  5. Posté par Cédric DENIAUD a dit : le

    Effectivement une démarche conversationnelle peut sous entendre certains changements voire mutation pour une entreprise. La première étape avant même d’aller jusqu’à ce point est de comprendre que les médias sociaux ne se résument pas à des outils hypes mais à de nouveaux usages, et pour les entreprises des nouvelles méthodes à mettre en place pour cibler et toucher leurs publics sur Internet.

    Welcome to a collaborative world : we are no longer in the business of marketing to people; we are in the business of marketing with people.

  6. Posté par Philippe DUPUIS aka WEBENTERTAINER a dit : le

    Il va de soi que les social media ne peuvent être entrepris en mode 1.0
    Une campagne de social marketing implique forcément pour la marque une remise en question.
    Utiliser Facebook, Twitter et consorts simplement pour diffuser un message sans le cibler, l’adapter, l’écouter et y apporter une réponse efficace…c’est comme donner un coup d’épée dans l’eau, sauf que ça peut coûter plus cher :-)
    Mais quoi qu’il en soit, je pense pas qu’il soit utile de remettre en cause le social marketing, c’est leur mauvaise utilisation qui est néfaste.

  7. Posté par A lire sur le web du 1er au 4 aout | Tête de Quenelle ! a dit : le

    [...] Retour de flamme pour le social marketing [Médias Sociaux] – Fred Cavazza explique en quoi les médias sociaux ne sont pas encore assez mûrs. D’où la nécessité de garder la tête froide et rester lucide… [...]

  8. Posté par geoffrey a dit : le

    Hasard du calendrier, j’ai justement publié un billet (en fr) sur le sujet sur le blog de synaptic (blog.synaptic.be) ainsi qu’une version un peu differente et plus longue sur Webmarketing & Com (http://www.webmarketing-com.com/2009/08/03/4598-le-marketing-2-0-est-une-religion)

    sinon je vous invite a lire : Le web 2.0 en perspectives. Une analyse socio-économique de l’internet, de Franck Rebillard, 2007,Edition L’Harmattan (http://bit.ly/GNMY0)

  9. Posté par Social Marketing : FAKE | Le blog d'Antoine Dupin a dit : le

    [...] Fred Cavazza, un excellent article fait ressortir plusieurs points [...]

  10. Posté par Les Giraultises blogguent » Blog Archive » links for 2009-08-18 a dit : le

    [...] Médias sociaux » Archive du blog » Retour de flamme pour le social marketing Après avoir connu une croissance fulgurante ces derniers mois, le créneau du social marketing semble avoir atteint un stade de maturité. En témoignent un certain nombre d’articles cinglant qui nous mettent en garde contre les fausses promesses des médias sociaux et les charlatans du social marketing. (tags: point.de.vue media social retour critique 2.0) [...]

  11. Posté par Jacques Fuentes a dit : le

    Une petite remarque… “retour de flamme” signifie en bon français “regain d’intérêt”, et non, “remise en question” titre que devrait porter cet article à mon humble avis…

Laisser un commentaire