La Chine à l’assaut des médias sociaux (chinois)

Alors que Yahoo vient d’annoncer la fermeture de son réseau social chinois Guanxi (par décision de sa maison-mère Alibaba Group), les médias sociaux chinois jouissent d’une forme éclatante et semblent se suffir du marché intérieur. Le AS-Map propose justement une très belle cartographie (vue chez Serial Mapper) adaptée de l’article Chinese Social Networks ‘Virtually’ Out-Earn Facebook And MySpace: A Market Analysis : China Social Media Map.

Cartographie des médias sociaux chinois
Cartographie des médias sociaux chinois

Au-delà de cette cartographie et de ces acteurs que l’on ne croisent pas du tout en occident, le marché chinois (300 millions d’internautes) est caractérisé par un usage intensif des médias sociaux : 105 millions de blogueurs et 95 millions d’utilisateurs des forums et autres BBS (cf. Taking a look at the social media landscape in China).

Du fait de la très grosse population chinoise, les trafics et volumes sont très impressionnants et le marché est partagé entre de (très) grosses sociétés et une myriade de petits acteurs. Le plus gros étant de très loin l’opérateur Tecent, qui édite la solution de messagerie instantanée QQ (300 millions de membres) et sa galaxie de sites : QQ Game (casual gaming), QZone (réseau social), QQ Xiaoyou (réseau social pour étudiants), QQ Show (portai média), QQ Live (portail vidéo), Paipai (portail de shopping), Tenpay (système de paiement) et SoSo (moteur de recherche qui vient d’abandonner la technologie Google). Ils viennent d’ailleurs de lancer la version internationale de leur logiciel de messagerie I’M QQ (cf. Le phénomène QQ maintenant à la conquête du monde) ainsi qu’un jeu pour Facebook (Treasure Hunter, cf. China’s Tencent Launches Game on Facebook, for Market Research… for Now). Là où Tecent facine, c’est qu’ils ont sû transformer cette audience en une gigantesque machine à cash (Asian social networking sites profit from virtual money), une prouesse dans un pays avec un niveau de revenus très inférieurs aux États-Unis (où Facebook est toujours en train de chercher un moyen de combler sa dette).

Parmi les autres acteurs locaux nous pouvons citer :

  • Baidu, un moteur de recherche qui a très largement étendu son offre et qui se décline notamment en Tieba et Hi (je crois que l’un est plus portail que l’autre) ;
  • 51 , un réseau social avec plus de 40 millions de membres ;
  • 56 pour du partage de vidéos (et oui, là-bas aussi ils fonctionnent par numéro comme pour choisir un plat dans les restaurant asiatiques) ;
  • TaoTao qui appartient aussi à Tecent ;
  • RenRen et Kaixin001 dont je ne comprends les spécificités…

Bref, il y a du volume et beaucoup d’argent en jeu. Rajoutez à cela la proximité du Japon et de la Corée et vous avez un écosystème médias sociaux / mobile / jeux en ligne qui est en pleine ébullition. Sauront-ils conquérir le reste de l’Asie et les marchés occidentaux ? Difficile à dire pour le moment, souvenez-vous que Cyworld s’y est déjà cassé les dents.

Pour en savoir plus sur ces marchés je vous recommande chaudement les analyses de Benjamin :

Qui saurait nous faire un topo sur les médias sociaux indiens (qui visiblement repose beaucoup sur le SMS : Introduction To Social Media In India) ?

4 commentaires pour “La Chine à l’assaut des médias sociaux (chinois)”

  1. Posté par Tweets that mention Médias sociaux » Archive du blog » La Chine à l’assaut des médias sociaux (chinois) -- Topsy.com a dit : le

    [...] This post was mentioned on Twitter by Cédric DENIAUD, David Collet. David Collet said: RT @cdeniaud: [MEDIASSOCIAUX.COM] La Chine à l’assaut des médias sociaux (chinois) http://bit.ly/4FV9rh [...]

  2. Posté par Mistewicz a dit : le

    Et les services franco-chinois sur Twitter sont tres exactes!
    Salutations,
    Eric

  3. Posté par La différence culturelle dans l’utilisation des médias sociaux | Oh la vache ! a dit : le

    [...] bien implantés sur leurs marchés culturels ou nationaux. Frédéric Cavazza, dans son article La Chine à l’assaut des médias sociaux (chinois), décrit l’incroyable monde des médias sociaux chinois. Très actifs, les acteurs locaux, [...]

  4. Posté par Estelle COMPAIN a dit : le

    Depuis longtemps j’ai voulu créer un blog WordPress et lire votre article me motive encore d’avantage

Laisser un commentaire