Panorama des médias sociaux 2011

English version can be found here: Social Media Landscape 2011.

Les médias sociaux forment un écosystème riche et en perpétuelle évolution. Une bonne chose pour les utilisateurs qui bénéficient d’un large choix de services et plateformes sociales, mais un casse-tête pour les annonceurs qui doivent faire face à une fragmentation de l’audience. « Fragmentation de l’audience« , même avec Facebook qui culmine à près de 600 millions de comptes ? Oui tout à fait, car si Facebook est de loin le plus visible, les utilisateurs sont bien souvent actifs sur plusieurs plateformes sociales en même temps. Dans les faits, la grosse majorité des utilisateurs des médias sociaux trouvent leur bonheur dans la palette de services proposés par Facebook, mais les pionniers et les utilisateurs les plus actifs répartissent leur production sur différents services et agrègent le tout sur Facebook (qui se retrouve ainsi en bout de chaîne).

Concentrer vos efforts sur Facebook représente ainsi un risque, car vous ne vous adressez qu’à la majorité tardive. Pour toucher les individus les plus prolifiques (les noeuds forts), il va donc falloir aller les chercher sur des plateformes moins exposées médiatiquement et surtout plus innovantes. C’est dans cet objectif que j’avais réalisé en mai 2008 une première version de mon panorama des médias sociaux :

Panorama des médias sociaux (mai 2008)

J’avais isolé 8 familles de services (publication, partage, discussion, réseaux sociaux, micro-publication, livecast, univers virtuels et jeux multi-joueurs). J’avais ensuite publié une nouvelle version de ce panorama en mars 2009 :

Panorama des médias sociaux (mars 2009)

Dans cette seconde itération, j’avais identifié 4 grandes familles de services pour 17 sous-familles. J’avais également parlé du phénomène de concentration sur des plateformes sociales (anciens et nouveaux réseaux sociaux) qui proposaient des fonctionnalités plus ou moins équivalentes, mais dans un environnement intégré.

En 2010 j’avais fait l’impasse, car cette année a été particulièrement mouvementée. Je m’étais en effet creusé la tête pour faire évoluer ma classification mais je m’étais confronté à de nouveaux services qui m’ont laissé perplexes comme 4chan (un forum de partage d’images à la mécanique communautaire étrange : 4chan ou la nouvelle génération de hackers), Ffffound (un service de partage de photo minimaliste et ultra-exclusif : Delicious + photos = FFFFOUND!), Blippy (un service de publication des achats réalisés avec votre carte bancaire) ou encore le tristement célèbre Chatroulette (Chatroulette, le nouveau service qui ne sert à rien).

Notez que ce travail de cartographie s’est fait en parallèle d’une initiative américaine qui en est à sa troisième version : The Conversation Prism. Je ne peux que reconnaitre la qualité du travail (ainsi que la très belle infographie), je ne suis par contre pas tout à fait d’accord sur la pertinence de la classification (la zone Virtual Worlds est très approximative et l’on y mélange un peu tous les genres).

Nous sommes maintenant (presque) en 2011 et nous y voyons beaucoup plus clair sur cet écosystème et notamment sur des pratiques plus sophistiquées comme le social shopping ou le social search. Je vous propose donc une troisième version de ce panorama :

Panorama des médias sociaux en 2011

Ce panorama est ainsi composé de 7 grandes familles correspondant aux 7 usages primaires. Au sein de chacune de ces familles, j’ai listé les principaux acteurs :

Voilà qui nous fait une sacrée collection ! Encore une fois le but de cet exercice n’est pas de dresser une liste exhaustive (car le schéma serait illisible) mais plutôt de vous donner une vue d’ensemble des services et familles de services qui composent les médias sociaux. Et dans cette vue d’ensemble deux acteurs ressortent du lot de par l’audience qu’ils drainent et par les investissements réalisés : Facebook et Google.

Il est ainsi intéressant de voir dans quelle mesure ces deux acteurs proposent une réponse à l’ensemble des besoins relatifs aux médias sociaux (et même plus), comme en témoigne le tableau comparatif suivant :

Comparaison des médias sociaux

Vous pouvez ainsi constater que Facebook et Google sont présents sur l’ensemble des usages listés et tentent de s’imposer vis-à-vis des acteurs historiques, des challengers ou des acteurs locaux. Pour le moment Google est encore en retrait dans la mesure où sa présence est éclatée sur différents services / marques qui ne communiquent pas entre elles, mais leur mystérieux projet « +1 » devrait rassembler toutes ces initiatives sous une seule et même bannière unificatrice (Looks Like Google +1 Was Just Accidentally Revealed). Pour le moment Facebook s’impose donc logiquement comme le poids lourd incontesté des médias sociaux avec une palette de services pas forcément originaux, mais très large. En ce sens, Facebook peut être considéré comme le supermarché des médias sociaux : un endroit où l’on trouve tout ce qu’il y a ailleurs grâce à un certain nombre de produits historiques (profiles, social graph…) et des produits génériques (microblogging, partage de photos…).

Dans une certaine mesure, Twitter parvient également à se positionner sur une grande partie des usages. Pas nécessairement sous sa propre initiative, mais plutôt grâce à l’écosystème de services qui gravitent autour de ses APIs. Même si le nombre d’utilisateurs reste anecdotique, les usages et le dynamisme de la communauté n’en restent pas moins très intéressants.

Comme je n’en suis pas à mon premier galop d’essai sur ce panorama, je ne me risquerai pas à une prévision sur l’avenir. Je reste néanmoins persuadé qu’aborder les médias sociaux uniquement sous l’angle de ce que propose Facebook est très réducteur. Les nombreux services disponibles proposent en effet  une plus grande richesse et surtout des mécaniques sociales plus subtiles. Prendre le temps de les étudier vous apportera une compréhension plus fine du fonctionnement de ces médias sociaux.

65 commentaires pour “Panorama des médias sociaux 2011”

  1. Posté par Romain SIMONIN a dit : le

    Merci beaucoup pour ce travail de synthèse très représentatif et visuellement très parlant! Un très bon outil d’aide à la compréhension du phénomène dans sa globalité.

  2. Posté par greg a dit : le

    :)

  3. Posté par Olivier Cadinot a dit : le

    Très bonne classification par usages qui débroussaille bien le terrain et montre la concentration en 2011 autour de facebook et google. Ceci dit, je ne suis pas en phase avec tout. La classification par usages nécessite de créer des séparations qui n’ont pas lieu d’être : certaines plateformes sont multi usages…En complément ça pourrait être cool de proposer une typologie par besoins autour de 3 axes : real world / web / mobile

  4. Posté par mr_william a dit : le

    Cher Frédéric, si je peux me permettre, il manque quelques services tels que : Plyce, Brightkite, Aka-Aki,Plixi, Tweetpic, Qype… et parmi les jeux MMO : WOW bien sûr mais aussi Starcraft 2…

  5. Posté par Frédéric CAVAZZA a dit : le

    @ Olivier > Pas si simple car les services de localisation par exemple empiètent sur ces 3 axes (IRL / web / mobile). De plus, l’internet mobile de 2011 s’apparente plus à de l’internet en situation de mobilité (donc le même web qu’avec un ordinateur).

    @ mr_william > Cette année j’ai essayé de simplifier le schéma. De ce fait, certaines catégories ont disparus (MMORPG, MOG…). De même, je ne peux pas mettre tous les acteurs sinon le schéma est illisible. De plus, Brightkite a repositionné son service depuis ce WE.

  6. Posté par Matthieu Dixte a dit : le

    c’est sincèrement un des meilleurs articles que j’ai lu sur le web 2.0.

    Résume très bien, c’est clair, c’est bref, c’est bien illustré… autant de qualités qui sont rares sur ce genre d’articles.

    Bravo.

  7. Posté par Matthieu Dixte a dit : le

    enfin j’oubliais le plus important: merci.

    =)

  8. Posté par @juliebe_sunny a dit : le

    Merci:)
    Je sens que ça va me servir une nouvelle fois!
    Hop on tag sur Delicious^^

  9. Posté par Alexandre Cipriani a dit : le

    Très bon panorama! Quid de getglue? ou des réseaux sociaux autour des hobbies?

  10. Posté par Création DLN a dit : le

    Intéressant de voir à quel point Facebook a pris une place centrale en quelques mois. Et de voir aussi que selon toi, Twitter fait partie de la famille des publications, le microblogging au même titre que les blogs… Évidemment, on ne peut nier le rôle prépondérant de twitter dans la publication d’articles, d’image ou de vidéo. Mais son rôle premier n’est-il pas la discussion ? (qu’elle fusse spontanée ou non ?) Il n’y a qu’à suivre régulièrement les posts entre Kriisiis.fr et Matthieu Blanco ;-)

  11. Posté par Frédéric CAVAZZA a dit : le

    @ Alexandre > Les réseaux sociaux de niche étaient dans mon panorama 2009 mais j’avais pour objectif de le simplifier… GetGlue est un service très intéressant mais qui mériterait une catégorie à lui (il se rapproche néanmoins plus de 4S).

    @ Création DLN > En fait Twitter influence les outils de publication (comme WordPress qui propose son propre raccourcisseur d’URLs) et est parfaitement intégré dans ces derniers.

  12. Posté par Sébastien MERCIER a dit : le

    Ta dernière infographie est claire et permet une compréhension rapide de ce que sont à l’heure actuelle les médias sociaux même si au final elle va vite en raccourcis par rapport aux versions précédentes qui me paraissaient moins englobantes. J’ai comparé avec la version de « The Conversation Prism » et je me demandais pourquoi tu mettais Google et Facebook au centre de ton interprétation. Même si dans la pratique quotidienne ces deux entités se trouvent au centre des usages des internautes, il me semble que les mettre en position centrale les sort des contextes qui les rattachent à chaque sous catégorie des média sociaux. Notamment, tu n’associes plus du tout Facebook aux réseaux sociaux alors que tu scindes bien les services de Google pour chaque catégorie.

  13. Posté par Morgan Wild a dit : le

    Bonjour, sur le 3eme diaporama, les flèches ne serait elles pas à l’envers?!

  14. Posté par Alexandre Cabanis a dit : le

    Le plus représentatif des panoramas, assurément

  15. Posté par Panorama des médias sociaux en 2011 - Web and Luxe - Blog Luxe Marketing a dit : le

    […] la mise à jour du célèbre « Panorama des médias sociaux » de Fred Cavazza est enfin parue. En effet, ce mapping nous montre une fois de plus à quel point […]

  16. Posté par FredCavazza.net > Social Media Landscape 2011 a dit : le

    […] Traduit depuis l’article original : Panorama des médias sociaux 2011. […]

  17. Posté par Interesting isn’t it? « socialmediakaboom a dit : le

    […] from Frédéric Cavazza, http://www.mediassociaux.com/2010/12/13/panorama-des-medias-sociaux-2011/ […]

  18. Posté par Fred de ConseilsMarketing.fr a dit : le

    Pas mal mais :
    – Pourquoi mettre Twitter en Publication,et mettre Digg et Delicious en Partage ?

    – J’aurais mis en plus les sites de Q/R, les VDM…

    – Pourquoi ne pas rajouter les Chats aux outils de conversation (MSN, Tango, BBM…) avec l’intégration de + en + forte dans les réseaux ?

    – Une catégorie pour la géoloc me semble de trop… c’est le truc à la mode, dans 1 an c’est regroupé en 1 ou 2 applications (Facebook Place et peut être 1 autre)

  19. Posté par Le cairn a dit : le

    Merci et bravo, pour moi un immense soulagement à la fois , j’étais en train de commencer une classification du même type , qui n’aurait jamais atteint ce niveau de clarté … Merci beaucoup . Vincent

  20. Posté par Récapitulatif des réseaux sociaux dispos en 2011 | WebActus a dit : le

    […] Source: Médiassociaux […]