Evolutions estivales des grandes plateformes sociales

Cet été 2011, les grandes plateformes sociales n’ont pas chômé car elles proposent de nombreuses évolutions. Je vous propose un rapide tour d’horizon de ces modifications.

Jeux, profils vérifiés et plateforme d’applications pour Google+

Il y a tout d’abord l’intégration des jeux sur Google+ : Games in Google+: fun that fits your schedule. L’interface de Google+ a ainsi été enrichie d’une cinquième icône qui mène vers la section dédiée (Google+ Games). Les plus grands éditeurs ont répondu à l’appel de Google (Zynga, Playdom, PopCap Games, Kabam, Wooga, Rovio…) et le catalogue propose les titres les plus populaires (Angry Birds, Bejelewed Blitz, City of Wonder, Zynga Poker…). Au niveau de la mécanique sociale, rien de très révolutionnaire pour les titres que nous connaissions déjà, mais des choses intéressantes comme par exemple les scores dynamiques dans Angry Birds :

Angry Birds dans Google+

Si les équipes de Google ont réussi à mettre du jeu dans le social, parviendront-ils à mettre du social dans le jeu ? Comprenez par là que si l’intégration des jeux dans Google+ est parfaitement réussie, je me demande dans quelle mesure ils vont intégrer les mécaniques sociales (scores partagés, défis…) dans les versions autonomes des jeux accessibles dans le Chrome Web Store.

Autre annonce importante pour Google+, l’arrivée prochaine de la plateforme permettant d’héberger des applications tierces : Stepping Onto the Google+ Platform. Là encore, je ne doute pas de la capacité des équipes à délivrer cette plateforme, par contre il ne faudrait pas qu’ils tardent trop à déployer un jeu d’APIs pour pouvoir exploiter la base de données depuis des applications ou services externes (ce que proposent déjà tous les concurrents).

Signalons enfin l’apparition de profils vérifiés pour les célébrités et personnalités publiques. Pour le moment les équipes n’ont pas beaucoup communiqué sur le processus de certification, mais certains utilisateurs populaires bénéficient déjà de ce traitement (notamment mon profil). La vérification des profils est une étape importante pour préparer l’arrivée des annonceurs, mais il serait intéressant de voir dans quelle mesure cette vérification pourrait servir de signature électronique et être juridiquement opposable.

Prochaine étape logique dans la feuille de route d’évolution de Google+, les pages de marques et organisations qui devraient être disponibles avant la fin de l’année. Autant dire que les annonceurs sont sur les starting block et que Google est attendu au tournant. Pour vous faire patienter, je vous propose ce très beau concept :

Concept de page pour annonceur dans Google+

Messagerie mobile, gestion des endroits améliorée, nouvelle navigation et nouvelles options de confidentialité pour Facebook

Les équipes de Facebook ont été particulièrement active ce mois avec la sortie d’une application mobile de messagerie pour les groupes (suite au rachat de Beluga) : A Faster Way to Message on Mobile.

L'application mobile de messagerie de groupes de Facebook

Beaucoup plus intéressant, la gestion des Places a été grandement améliorée : Facebook Places, Locations Coming Out of Beta. Les améliorations portent notamment sur la gestion en masse des points de vente ainsi que la rattachement à une page “maitre” :

La gestion en masse des places dans Facebook

Une nouvelle barre de navigation latérale serait également en cours de déploiement mais pas encore disponible pour les profils européens : Facebook Begins Rolling Out New Left-Hand Navigation.

La future nouvelle barre de navigation latérale de Facebook

Dernière nouveauté de taille, de nouvelles options de visibilité des publications (assez proche de Google+) ainsi qu’une gestion simplifiée des tags sur les photos : Facebook pushes privacy with sweeping redesign.

Les nouvelles options de visibilité des publications dans Facebook

Ces nouvelles options de gestion de la confidentialité étaient plus que nécessaires, car Facebook c’est fait sacrément chahuter ces derniers temps, notamment sur la fonction de reconnaissance faciale activée par défaut.

Signalons également deux options de ciblage supplémentaire pour les annonceurs : En fonction de sujets (Facebook Lets Advertisers Do Topic Targeting) et du code postal des membres (Facebook’s New Zip Code Ad Targeting Could Boost Local Advertising Revenue).

Partage de photos et nouveau flux d’activité pour Twitter

Concernant Twitter, ils ont lancé en début de mois une fonction native de partage de photos : Twitter’s in-app photo sharing comes to all users. Les photos partagées directement depuis l’interface d’update exploiteront une URL de type pics.twitter.com. Beaucoup de grogne autour de cette annonce car Twitter continue l’asphyxie de son propre écosystème de services (notamment yFrog et TwitPic).

Autre annonce importante, le déploiement d’une nouvelle mise en page pour le flux : Twitter Comes Alive With Realtime Activity Streams. Cette nouvelle mise en page introduira un flux centré sur l’utilisateur avec qu’un flux d’activités récentes :

Le nouveau flux d'activités de Twitter

Pour le moment cette nouvelle mise en page n’est pas encore très répandue, mais elle devrait être progressivement déployée.

Nouvelles pages de marque, événements et listes pour Foursquare

Dernière plateforme a avoir fait parler d’elle cet été, Foursquare qui a mis les bouchées doubles pour proposer des pages plus modulaires aux annonceursPages are now self-serve! A new home for brands and organizations on foursquare. Le résultat est satisfaisant et permet de faire différentes combinaisons comme illustrées dans la galerie.

La page de Louis Vuitton sur Foursquare

Plus intéressant, la possibilité de faire des checkins à des événements : Foursquare Goes Beyond Place; Adds Movies, Music & Sports. Même si ce n’est pas explicite, je pense qu’ils vont très rapidement étendre ça à des “événements” plus anodins comme la diffusion de séries TV afin de petit à petit concurrencer des services comme GetGlue.

Autre nouvelle fonctionnalité, les listes d’endroits : Foursquare Lists Help People Plan Future Check-Ins. Ces listes sont composées à partir de lieux déjà visités (dans l’historique) ou de lieux que vous envisagez de visiter et que vous souhaitez partager. Là encore, cette fonctionnalité ouvre de nombreuses possibilités : des safaris urbains, de la planification de voyages en groupe…

Les équipes de Foursquare travaillent donc d’arrache-pied pour améliorer le service et conserver son leadership face à ses concurrents. Des efforts qui payent, car Facebook a visiblement décidé de se retirer de la course en mettant en retrait la fonction de checkin (Facebook Confirms It Will Scrap the Places Check-In Feed) pour développer les partenariats avec différentes plateformes (“Around The Web” Feature on Facebook Pages Shows Foursquare, Other Location Links).

Les plateformes s’enrichissent et se copient

Comme vous pouvez donc le constater, la course à l’armement s’intensifie pour les acteurs du web social qui se copient les uns les autres et ambitionnent de proposer toujours plus de fonctionnalités. Une course à l’innovation qui risque d’en essouffler plus d’un ! À l’opposé de ces stratégies de développement, MySpace envisage un retour aux sources avec une prochaine nouvelle version qui sera centrée sur la musique : MySpace Relaunch Will Put its Focus Back on Music.

Donc je récapitule : “Marche avant toute” pour Google+, Facebook, Twitter et Foursquare, “Marche arrière toute” pour MySpace et croissance tranquille pour d’autres acteurs qui se font oublier (WordPress, Tumblr…). Je vous propose de refaire un point en fin d’année.

3 commentaires pour “Evolutions estivales des grandes plateformes sociales”

  1. Posté par Cyril Bernier a dit : le
  2. Posté par social networker a dit : le

    Curieux de savoir quelle sera la prochaine idée et concept supplantant les réseaux sociaux
    Qui a une idée?

  3. Posté par Vicens a dit : le

    @social network
    Bonjour,

    je ne pense qu’il y aura supplantation des réseaux sociaux mais multiplication des réseaux sociaux; les idées originales viendront du traitement des contenus que les réseaux engendrent. Il va y a voir un “surplus cognitif” immense: les créateurs de contenus (on parle de rich media) dit amateurs vont exploser et il faudra trouver des règles pour traiter ces données et leur adjoindre une valeur ajoutée.
    La richesse de demain émergera grâce à une diminution des frontières entre les communautés, mêmes opposée. Le social CRM est la preuve que l’entreprise va devoir devenir transparente dans beaucoup de domaine et communiquer de manière unilatérale entre extérieur et intérieur pour pouvoir assurer sa relation client en lien direct avec ses valeurs et sa communication.
    les réseaux sociaux devront multiplier les API pour rendre le partage, la collaboration et le maillage entre communautés possible, sans quoi ils sont tous condamner à couler.