Il y a Pinterest… mais aussi les autres (Polyvore, TheFancy, Shopstyle…)

Impossible de passer à côté du Buzz de février (avec un “B” majuscule) tellement tout le monde en a parlé. Je parle bien évidemment de Pinterest, terme que toutes les agences digitales et Social Media Managers ont eu à la bouche ces dernières semaines. Nous n’en sommes pas fiers mais nous avons participé nous aussi à ce brouhaha digital en publiant nos avis respectifs et qui se rejoignent (l’article de Fred Cavazza : Connaissez-vous Pinterest, le dernier épiphénomène d’une longue série ? et ma tribune pour le site d’informations Petit Web : Pinterest, le nouveau Chatroulette ?).

Pour autant, même si nous reconnaissons pleinement la pertinence de Pinterest pour certaines marques, dans des univers identifiés, et pour lesquels la recommandation et la participation des internautes est devenu presque indispensable, d’autres s’y sont engouffrés de manière opportuniste recherchant clairement plus les retombées médiatiques que le nouvel outil communautaire, pilier de leur stratégie social media.

Pinterest est un service, qui finalement n’invente pas grand chose. Ce n’est pas du tout une critique de dire cela car bien souvent les services qui fonctionnent le mieux ne sont pas les plus innovants, mais ceux qui savent trouver la bonne approche, le bon positionnement, et qui comblent des attentes fortes des internautes… et non qui essaient d’en créer des nouvelles. C’est en partie, dans un autre domaine, les couacs que l’on voit actuellement autour du F-commerce (Les 5 raisons de l’échec des boutiques sur Facebook) où certains veulent créer un usage chez des internautes qui ne sont pas encore prêts, en France, à acheter massivement des produits sur Facebook (cf : Are you ready for Social Commerce ?). Facebook n’a pas inventé le réseau social sur Internet; Google n’a pas inventé le moteur de recherche…

Il n’a donc pas que Pinterest qui pourraît être pertinent pour votre activité si vous évoluez notamment dans l’univers de la mode, qui clairement est de loin le premier sujet partagé sur Pinterest. En effet, les services participatifs dans cet univers sont nombreux et certains se placent clairement dans la droite lignée de Pinterest, voire le devancent :

  • TheFancy.com : très peu connu chez nous même si le groupe PPR y a investi dernièrement 10 millions de dollars. De quoi voir venir vous me direz… mais surtout un témoignage forte qu’un groupe de mode et de luxe majeur a bien compris l’importance de se positionner très tôt sur ce genre de support. TheFancy, que j’avais présenté dans TumblR + Social Shopping + Wish List + PPR = TheFancy.com est un site de social shopping où vous “fancez” les articles que vous souhaiteriez acheter. Le principe de Wish list, l’un des piliers du Social Commerce, est ici la clé de voûte du service et rejoint le principe de bookmarking de Pinterest. Il suffit de voir exactement le principe de fonctionnement du site pour bien voir que les différences entre les deux sont rares. En effet,  le site permet de découvrir en fonction de différents filtres (catégories, amis, abonnements), les produits partagés par la communauté. Vous pouvez vous même vous déclarez intéressé par ce produit en cliquant sur le bouton “Fancy it”. Il est alors ajouté à votre page et tous vos produits ainsi “likés” apparaissent sous un format visuel proche d’un TumblR composé d’images. Le site n’est pas limite aux seules découvertes que vous pouvez y faire… mais à tout le web comme si vous mettiez une page dans vos favoris ou que vous cliquiez sur un bouton “+1″ ou “I like”. Comme pour l’agrégation de tous vos articles / contenus / sites sur lesquels vous avez cliqué sur le bouton “+1″ de Google et que vous pouvez retrouver sur votre page profil Google+, le principe est identique pour TheFancy mais verticalisé à un usage plutôt marchand. Finalement, on voit qu’à la fois pour Pinterest et TheFancy.com, l’inspiration se trouve à la croisée entre TumblR et le Social Shopping, car le fait de “pinner” vos centres d’intérêts sur Pinterest, revient à vous qualifier, vous segmenter…

  • Polyvore : beaucoup plus connu et déjà installé, le site est une des références dans l’univers de la mode. Comme le rappelle cette semaine TechCrunch US (Polyvore hits 15M Unique Visitors by enbracing the Pinterest effect), Polyvore a pleinement profité le mois dernier de “l’effet Pinterest” en voyant son trafic augmenté de 2M de V.U sur ce seul mois. Le principe du site est celui de faire des “collages” des vêtements que vous appréciez, en fonction de ce que vous avez reperé sur différents sites. On est ici dans la droite lignée de LookBook.nu, sauf que la présentation des produits adopte un autre esprit visuel. Là encore il s’agit de “bookmarking” de produits que l’on apprécie. Pinterest offre alors pour toute cette communauté un formidable espace d’exposition supplémentaire. En effet, grâce aux boutons “Pin” intégrés désormais sur le site, les internautes sont invités à partagés les “collages” du site Polyvore vers Pinterest afin de leur offrir une forte visibilité. Afin d’en savoir plus sur les produits, les internautes qui découvrent les visuels ainsi pinnés sur Pinterest se rendent vers Polyvore.

  • FFFFound : ce site qui apparaît comme élitiste au premier abord est une référence dans le bookmarking d’image, au même titre que le sont de nombreux TumblR d’utilisateurs. Si Pinterest propose un mode d’agrégation simplifiée et un principe de classification particulier (sous forme de boards, qui ne sont ni plus ni moins que des albums thématiques), les différences avec les autres sites de bookmarking visuel ne sont pas nombreux.

Si Pinterest s’est développé historiquement auprès d’une communauté féminine passionnée de mode et de food, on peut se demander si sur ce marché des services de curation visuelle, le principe communautaire segmentant ne vas pas régner. Finalement, plus tôt que de retrouver des boards mélangeant à la fois des infographies social media et des articles de mode, les internautes ne préféreront-ils pas aller vers des services plus verticaux en fonction des thématiques qui les intéressent ? Ainsi :

  • pour les hommes on trouve déjà GenleMint ;
  • toujours dans l’univers de la mode, on aurait également pu parler de ShopStyle ;
  • même dans l’univers de la pornographie, on trouve déjà des services comme Snatchly ;
  • pour les passionnés de photos depuis leur appareils mobiles, il y a le service à la croisée de Instagram et de Pinterest qui est Pingram.

N’oublions pas qu’au delà de ces sites génériques ou thématiques, certains blogs notamment dans l’univers de la mode ont déjà adopté un principe de curation visuelle de contenus. Le blog Filles de Luxe en est un exemple.

Pinterest est donc à la fois un site qui profite d’une tendance de partage de fonds dans des formats visuels spécifiques (TheFancy, Polyvore) mais qui trouvent sa limite, comme de nombreux outils de bookmarking et de curation dans le fait qu’ils ne sont que des apporteurs de trafic et non des producteurs de contenus. La concurrence sur ce marché risque d’être sévère, le modèle étant copiable à l’infini dans tous les domaines. Pinterest devra rapidement savoir transformer l’essai, au risque de ne pas s’imposer durablement.

14 commentaires pour “Il y a Pinterest… mais aussi les autres (Polyvore, TheFancy, Shopstyle…)”

  1. Posté par Fl0 a dit : le

    Article qui met le doigt sur les points sensibles… je lis énormément de news sur le sujet pour entretenir ma timeline Pinterest ( http://bit.ly/PinTL ) c’est là 1ère fois que je vois un article aussi intéressant qui avertit avec tant d’exemples que le concept même de Pinterest n’est pas nouveau et à ses propres limites. Les niches sont importantes, elles vont se développer (dans la mouvance de la tendance) ou profiter du buzz pour se renforcer ex. Polyvore qui est effectivement un mastodonte dans le domaine de la mode et qui ne va sûrement pas se laisser marcher sur les pieds…

  2. Posté par Fred Cavazza a dit : le

    Pour une liste des clones de Pinterest, c’est ici : http://www.simplyzesty.com/social-media/the-insane-rise-of-the-pinterest-copycats/

  3. Posté par Sandie a dit : le

    Voici un article avec une véritable analyse critique de Pinterest (positive comme négative). Pinterest, comme Facebook ou tout autre réseau social, c’est pas un outil ou un support social universel. Il est clair qu’il répond à des problématiques particulières et surtout, qu’il n’est pas le seul à y répondre. Les réseaux sociaux “niche”, plus verticaux comme vous l’expliquez, permettent de segmenter bien plus finement la stratégie social media.

  4. Posté par Il y a Pinterest… mais aussi les autres (Polyvore, TheFancy, Shopstyle…) « « MediasSociaux.fr MediasSociaux.fr « Bibliolearn a dit : le

    [...] Via http://www.mediassociaux.fr Like this:LikeBe the first to like this post. [...]

  5. Posté par Il y a Pinterest… mais aussi les autres (Polyvore, TheFancy, Shopstyle…) « MediasSociaux.fr | Developpement d'affaires - Pierre André Fontaine a dit : le

    [...] DENIAUD   Source : http://www.mediassociaux.fr  Direct link : http://bit.ly/wOEQSH ;    Via http://www.mediassociaux.fr Publié dans Non [...]

  6. Posté par Stadire a dit : le

    Ne pas oublier neeed.com aussi :o) http://neeed.com/

  7. Posté par meloman a dit : le

    Bon article même s’il est largement inspiré de blog américain qui traite déjà du sujet

    Je trouve le ton condescendant et professoral,il me ré-pulse un peu.. J’ai pas trop compris pour qui vous vous preniez. Certainement pas un oracle car vous seriez multi millionnaire voire milliardaire!!!

    N’oublié jamais qu’il n’ y a pas que les gros qui ont raison et sont intéressants sauf si on fait du business avec eux …Mais derrière tous les projets dont vous parlez il y a des créateurs, des gens passionnés et qui ne sont pas là juste pour critiquer. Ils font…

    Vous devriez être plus que ravie de cette créativité et inviter vos compatriotes à se bouger au lieu de juger. On n’est pas franchouillard pour rien et on comprends pourquoi pas grand chose vient de chez nous. Dans notre pays il faut être dans une case sinon on ne regarde pas!!! Faut pas être surpris après…

    Le marché fera le tri pas vous…

    J’ai compris je passe mon chemin

    Bonne continuation

  8. Posté par tiwice a dit : le

    Sur le site http://www.20minutes.fr il y a un article fort intéressant sur Pinterest… notamment sur le copyrights…

  9. Posté par Fancy It | Actu du Net a dit : le

    [...] Médiassociaux.fr [...]

  10. Posté par Julie a dit : le

    A noter Wanderfly également pour les guides touristiques. la force de ces nouveaux sites est leur design trés souvent optimisé pour le mobile et mettant en avant les photos face au texte. A croire que l’on va lire de moins en moins.

  11. Posté par Pinterest : un gouffre vers la culture du glossy a dit : le

    [...] passionnantes (non, il n’y a pas de message caché ^^) je vous invite à regarder : – l’article de Cédric Deniaud qui nous dresse un portrait des concurrents, – l’article de Frédéric Cavazza, pour qui, [...]

  12. Posté par Alison a dit : le

    Il y a aussi le nouveau français du social shopping de mode http://www.Modizy.com. Le site va encore plus loin puisqu’il utilise un algorithme d’intelligence collective pour proposer une sélection personnalisée de produit à chaque utilisatrice.
    A essayer ;-)

  13. Posté par La curation de contenus : vraie tendance marketing ? « MediasSociaux.fr MediasSociaux.fr a dit : le

    [...] visuel de la mode Polyvore ou TheFancy dont j’ai eu l’occasion de vous parler dans Il y a Pinterest… mais aussi les autres (Polyvore, TheFancy, Shopstyle) mais aussi GentleMint (mode [...]

  14. Posté par Pinterest : dernières nouveautés et chiffres « MediasSociaux.fr MediasSociaux.fr a dit : le

    [...] + Social Shopping + Wish list + PPR = The Fancy), en passant par Shopivore ou Polyvore (cf : Il y a Pinterest… mais aussi les autres) et même eBay (eBay s’inspire de Pinterest pour mieux [...]

Laisser un commentaire