Twitter Music : pourquoi Twitter lance-t-il son service d’écoute et de partage de musique ?

Alors que ce n’était encore qu’une rumeur il y a quelques semaines, Twitter a annoncé la semaine dernière le lancement de son service de découverte de music, simplement appelé Twitter Music. Le principe est simple et facile à comprendre pour les adeptes déjà de Twitter : vous voyez les musiques partagées par vos amis mais également des artistes recommandés avec la possibilité de pouvoir écouter directement les morceaux (grâce à des partenariats entre Twitter et Spotify, Rdio ou bien encore iTunes). On retrouve ce qui a fait le succès de Twitter : des formats courts de messages, un principe d’abonnement, la possibilité de pouvoir « consommer » un contenu simplement et rapidement. Malheureusement, rien de sert de vous précipiter sur iTunes ou Google Play Store pour télécharger l’application, le service n’est pour le moment, uniquement disponible que dans quelques pays i.e États-Unis, Nouvelle-Zélande, Canada, Royaume-Uni, Irlande et Australie.

Twitter music

Twitter et la musique, une vieille histoire ?

Je pourrais parler bien évidemment des comptes les plus suivis sur Twitter, et regarder combien il y a d’artistes musicaux. Twitter fait aujourd’hui partie au même titre que Facebook, voire même plus pour nombre d’artistes du premier support de partage d’informations et d’interactions entre eux et leurs fans. Mais, je pourrais également vous parler de Blip. Peut-être que certains d’entre vous ne connaissent pas ou ne se rappellent pas de ce service qui s’inspirait directement de Twitter et permettait de partager et écouter des morceaux de musique : Blip.fm.

blip

Pourquoi Twitter lance-t-il son service de musique ?

Première raison : la publicité qui est le nerf de la guerre pour nombre de services / applications : récolter des données sur les préférences des utilisateurs tout en augmentant le temps passé sur un service pour pouvoir vendre de la publicité ciblée à des annonceurs. L’un des problèmes de Twitter, notamment par rapport à Facebook, est de donner de bonnes raisons à ses utilisateurs d’utiliser son service. Twitter Music est le service que l’on attendait et qui pourra faire entrer Twitter encore plus comme un service Grand Public. Je ne reviendrai pas sur les chiffres de Twitter mais lorsque le service communique sur 500 millions de comptes crées, il ne faut pas oublier que la grande majorité (plus de 2/3) serait inactif (cf : le chiffre FAUX de 500 millions d’inscrits sur Twitter). Avec un service basé sur la musique, Twitter espère intéresser fortement des utilisateurs déjà inscrits à son service et leur donner de bonnes raisons de revenir fréquemment sur son service.

Deuxième raison : MySpace. Si MySpace souhaite se positionner fortement comme le réseau social de partage et de découvertes de musique (), il a peu de chances que le service réussisse. Les annonces successives autour de MySpace TV et plus récemment du relancement du réseau social orienté autour de la musique, même si elles ont trouvé un écho fort et favorable dans la presse, semble laisser songeur les utilisateurs qui tardent à revenir vers l’ancien réseau social n°1 au monde.

Troisième raison : les jeunes. La montée en puissance chez les jeunes de réseaux sociaux de partage et de conversations comme Pheed, TumblR ou bien encore WhatsApp fait peur à Twitter (et tout autant à Facebook). Si l’une des réponses à date de Facebook, sur le mobile, a été Facebook Home  (Facebook Home : pertinence et limites), Twitter se devait également de proposer un service. Même si Twitter pourrait lui aussi envisager de lancer son « Twitter Home » (Facebook Home : l’écran (mobile) de fumée de Facebook ?), Twitter Music est également une réponse qui va nécessairement intérésser une population jeune, forte consommatrice de contenus musicaux sur Internet et dont l’usage de Twitter se répand. Twitter Music est un service qui vise clairement à intéresser encore plus fortement les jeunes pour les faire adhérer plus durablement et fréquemment à l’écosystème de services créés par Twitter (on pourrait parler de Vine, Branch ou bien encore Medium).

Quatrième raison : Facebook. Facebook a dans sa courte histoire connu plusieurs dates clés (l’ouverture du service en dehors du monde universitaire américain, le rachat de FriendFeed qui a permis d’avoir la Timeline que nous connaissons aujourd’hui, le rachat de Instagram, son entrée en Bourse…). L’une des dates clés que Mark Zuckerbergh aime également à retenir est la mise en place de partenariats forts avec des sites médias et des plateformes de contenus, dont certaines plateformes musicales comme Spotify, Deezer ou Rhapsody. Lors d’une grande conférence appelée F8 (lire « Fate », coup d’œil au destin) en septembre 2011, Facebook avait annoncé, entre autres, son Facebook Music. Le principe est celle d’une application sur Facebook ou des applications directement des plateformes musicales partenaires qui vous permettent de retrouver les morceaux partagés / écoutés par vos amis et de pouvoir les écouter directement en restant sur Facebook. Globalement, vous l’aurez compris, sur le papier, et pour l’usage de l’internaute, il n’y a de grande différence fonctionnelle entre Twitter Music et Facebook Music, si ce n’est la préférence désormais des internautes pout tel ou tel service.

Cinquième raison : Google Music. Si Facebook avait dégainé le premier sur le territoire de la musique face à Google, ce dernier n’est pas en reste avec son service Google Music, qui lui aussi avait fait beaucoup parlé il y a quelques mois. Néanmoins, le service est plus difficilement comparable à Twitter Music et Facebook Music car ce dernier n’est pas basé sur un réseau social à la base (même si la couche Google+ n’a pas été oubliée). On est plus proche d’un iTunes like. Quoiqu’il en soit, il n’en demeure pas moins que désormais les grands acteurs du Web Mondial ont compris que la bataille se plaçait également sur le territoire de la musique (mais également la télévision : La Social Télévision : nouveau champs de bataille entre Twitter et Facebook), compte tenu des usages des internautes pour qui désormais le streaming fait partie des premiers modes de consommation de la musique.

google play music

Ce qu’il faut retenir

Twitter lance un service qui peut apparaître comme innovant mais qui dans les faits ne fait que répondre à une concurrence de d’autres services et à un besoin de plus en plus urgent de développer l’usage durable et fréquent de son service, notamment face à la montée en puissance de tout un tas de services mobiles. Même si tout va bien pour Twitter pour le moment, les chantiers entre la Télévision, la Mobile, la Vidéo, la Photo, mais également la Recherche se multiplient chez Twitter, mais le service semble parfois avoir une capacité d’innovation plus faible et à retardement face à ses concurrents majeurs. Dans cette accélération de la concurrence entre Facebook, Google et Twitter, malgré ses efforts et ses annonces fortes notamment ces douze derniers mois, Twitter apparaît toujours comme le service le plus friable. Le renforcement des usages avec la Musique est clairement d’abord une réponse pour éviter d’être friable et multiplier les usages et les bonnes raisons d’utiliser et de continuer à utiliser Twitter à l’avenir.

Il faut également voir ce service comme une première étape majeure de la part de Twitter qui devrait sans nul doute dédupliquer demain le modèle dans d’autres univers d’entertainmement. Je pense ici bien évidemment aux séries / programmes TV, aux cinémas… Twitter entend devenir non pas un simple outil de microblogging de 140 caractères comme nous le définissions il y encore quelques mois mais LA plateforme sociale de découverte de contenus, et ce en passant devant Facebook, ses partenariats et son Graph Search. L’avenir nous dira qui gagnera et perdra cette bataille…

6 commentaires pour “Twitter Music : pourquoi Twitter lance-t-il son service d’écoute et de partage de musique ?”

  1. Posté par Le clos d'othe chambres hote a dit : le

    Si cet outil tarde pour la France, c’est peut-être du à la SACEM et aux droits d’auteur qu’il faudra reverser.

    Est que la sixième raison pourrait être recevoir des revenus via les éditeurs de musique ?

  2. Posté par Mathilde a dit : le

    Encore un service de musique en ligne, bientôt on ne saura plus sur lequel écouter. Personnellement j’utilise Spotify au quotidien et j’en suis ravie, mais quand le service de Twitter sera disponible en France je ne manquerais pas de l’essayer :)

  3. Posté par Laurent S. a dit : le

    Bonjour Fred,
    et merci pour cet article extrêmement bien documenté sur la nouvelle orientation de Twitter vers l’écoute de musique en ligne. Je me demande comment vous avez fait pour rassembler autant de détails.
    C’est vrai, comme le dit très bien Mathilde, que ça va commencer à faire beaucoup de monde, puisqu’on compte déjà iTunes, Spotify, XBox Music, Google Play Music, notre champion national Deezer, et bientôt Megabox, New Myspace ainsi que le nouveau service de Google sur YouTube.
    J’avais cité cette tendance parmi les sujets d’actualité qui font « bouger les lignes » :
    http://www.eclairermalanterne.com/2013/04/actualite-des-geants-du-net-et-de-la.html
    Bonne continuation, je continue à vous lire régulièrement !
    Laurent S.

  4. Posté par rilax a dit : le

    Les mecs de blip sont sur un nouveau concept: http://fuzz.com/ qui est malheuresement que pour les US pour l’instant.

    Blip n’a jamais su percer malgré un concept très sympa, cela date de 2008 leur concept..

  5. Posté par Laverne Adkins a dit : le

    Les “twitternautes” n’en sont pas réduits à découvrir de la musique, ils peuvent aussi l’écouter en passant soit par le service de streaming musical américain Rdio soit par son concurrent suèdois Spotify.

  6. Posté par Laura a dit : le

    Je suis plutôt de l’avis de Mathilde, maintenant on voit que FaceBook se met à faire comme Twitter sur certains points, Google + copie FaceBook, Twitter permet de plus en plus de fonctionnalité pour ressembler aux autres réseaux sociaux….

    On ne sait plus où donner de la tête pour faire des choses simples auparavant !!