Le nouveau Google+ débarque : ce qu’il faut retenir

Vous ne l’avez probablement pas remarqué si vous ne vous connectez pas fréquemment sur votre compte Google+, a contrario des plus de 5 millions de visiteurs uniques qui compteraient le service en France, mais depuis hier, et l’annonce lors du Google I/O, Google a relifté son réseau social Google+. Je vous décrypte en détail les principaux éléments à retenir et ce que cela témoigne de la stratégie de Google par rapport à son service Google+.

Avant toute chose, il faut garder à l’esprit que Google+ malgré un existence de plus de un an et demi maintenant, et malgré des chiffres mis en avant par certains (plus de 500 millions de comptes créés) est loin d’atteindre ses objectifs en terme d’audience réelle et, surtout, de fréquence d’usage. En moyenne, les utilisateurs passent 7 minutes sur Google+… par mois. On est bien loin des chiffres de services comme Twitter, Pinterest, Facebook…

Sauf que dans l’esprit de Google et de ses fondateurs, Google+ est moins un réseau social vu comme un produit autonome dans l’écosystème des solutions proposées par Google aux internautes et entreprises qu’une couche sociale qui vient “socialiser” et “filtrer” l’expérience que vous avez d’un ensemble de services Google allant de la recherche à Youtube (cf : Comment Google est-il en train de faire sa révolution ?). La question qui se pose même de manière générale est clairement la pertinence de Google+ qui est un réseau sur lesquels sont partagés un nombre croissant de contenus mais dont les relayeurs / auteurs cherchent d’abord un impact sur leur référencement

Retour sur les changements notables des derniers mois liés à Google+

Avant de refondre ergonomiquement Google+, Google avait déjà lancé un ensemble d’initiatives significatives ces dernières semaines :

  • Google Author Rank et Google Publisher Rank : que ce soit pour les particuliers ou pour les entreprises, Google vous propose depuis plusieurs semaines d’identifier que votre blog vous appartient et que vous êtes auteur de contenus sur celui-ci. Pour ce faire, en ajoutant le lien vers votre compte Google+ sur votre blog et en indiquant sur votre profil Google+ que vous êtes bien auteur du blog, les résultats dans le moteur de recherche Google liés à votre blog s’afficheront différemment… et surtout auront plus de chances d’apparaitre auprès des personnes qui vous ont ajouté dans leurs cercles Google+ ;

author_rank_google
L’impact de Google Author Rank sur votre référencement naturel
  • Google+ Comments : il y a un un mois, Google annonçait lancer la fonctionnement de Google+ Comments qui vous permet sur votre blog ou site d’intégrer le module de commentaires de Google+. A l’instar de Facebook, Google+ essaie donc de se faire une place plus grande en dehors de son propre réseau social en proposant des fonctionnalités aux webmasters / développeurs pour récolter des contenus plus facilement, tout en mettant en avant les impacts positifs potentiels sur le référencement et la visibilité du contenu ainsi commenté. Il est également plus simple pour l’auteur d’un commentaire d’inviter à participer à la conversation des personnes au sein de ses cercles Google+ en les notifiant d’un commentaire ;

Google+ Comments
Le module de commentaires Google+ intégrable sur son blog / site
  • Google+ Sign-In : dans la logique de Google+ Comments, et également à l’instar de ce que propose déjà Facebook, Twitter ou bien encore LinkedIn, la fonctionnalité permet à tout développeur de proposer comme identifiant d’inscription sur leur propre site / application, l’identifiant Google+. Au delà de la visibilité potentielle offerte pour leur site / application sur un réseau social, le but est également de proposer, pour les plus réticents à Facebook, une solution potentielle alternative. Les bénéfices recherchés sont identiques ici à ceux que Facebook mettait en avant lors du lancement de Facebook Connect il y a plus de 4 ans maintenant (Pourquoi intégrer Facebook Connect sur votre site ?)? L’autre bénéfice de Google+ Sign In, pour les services disposant d’une application mobile disponible sous Android, est la facilité pour l’utilisateur de télécharger l’application mobile : l’exemple ci-dessous du site The Fancy.

thefancy_desktop_mobile
Un autre avantage de Google+ Sign-In : la facilité de télécharger l’application mobile Android d’un service
  • Google+ Communautés : cette fonctionnalité lancée fin d’année dernière est la réponse de Google+ aux groupes Facebook mais surtout à la volonté de ce dernier et dans une moindre mesure de Twitter d’enrichir les contenus partagés sur leurs services. Avec les fameux +1, Google+ proposait son propre service facilitant le partage mais tout cela apparaît peu consolidé. L’ambition des Communautés est d’avoir un ensemble de pages alliant contenus, discussions et avis et sur lesquels les internautes pourront plus facilement s’y retrouver en fonction des thématiques qu’ils aiment ou sur lesquels ils souhaitent échanger. La fonctionnalité n’a rien de révolutionnaire en soi, puisque LinkedIn et Viadeo dans le domaine professionnel propose également leurs systèmes de groupe. Mais la force de Google est son moteur de recherche et l’ambition désormais de Google est de plus en plus combiner de manière pertinente recherche et supports sur lesquels sont hébergés les contenus. Si Youtube a clairement marqué, avec la vidéo, une étape majeure et significative dans cette stratégie, elle s’est clairement relevé payante (plus de 1 milliard d’utilisateurs actifs par mois / 72 heures de vidéo uploadées chaque minute / 6 milliards d’heures de vidéos vues chaque mois). Aujourd’hui, plus de la moitié de la bande passante Internet Nord-Américaine est consacré à la consommation de contenus vidéos sur Youtube et Netflix ! L’arrivée des chaines payantes, au delà des autres principes publicitaires déjà intégrés, sont le témoignage de la forte monétisation qui est désormais fait de cet espace de consommations de contenus. Le lancement à venir de Google Music All Access pour un forfait mensuel de 7,99$, concurrent direct de Spotify, Deeezer mais aussi Apple, est également une preuve supplémentaire (tout en étant également une réponse à l’arrivée de Twitter sur ce créneau avec Twitter #Music que je vous avais présenté dans Twitter Music : Pourquoi Twitter lance-t-il son service d’écoute et de partage de musique ?)

Les nouveautés liées à la refonte de Google+

Fort de tous ces changement ces derniers mois, Google se devait désormais de se reconcentrer sur l’ergonomie même de son réseau social comme ils l’ont fait dernièrement pour Youtube (Nouveau design des chaînes Youtube : ce qu’il faut retenir) , c’est désormais chose faite avec une profonde refonte du service dont les principaux changements sont :

  • Un flux d’actualités présenté sous la forme de blocs, qui est directement hérité de la présentation des pages et des profils sur Facebook… jusqu’aux changements d’il y a quelques semaines. Cependant différence notable est que le disposition des blocs s’adaptent en fonction de la taille de votre écran afin de donner l’impression de “remplissage”. Autant la mode en deux colonness restent pratiques, autant, personnellement, je ne suis pas fan du mode de lecture et de consultation de l’information sur un écran plus large où l’on se retrouve à la croisée entre Pinterest et Netvibes à mon goût, ce qui ne semble pas idéal pour un mode de navigation non pas autour de contenus visuels mais de contenus texte.

google+_flux_actualites
La présentation du flux d’actualités de Google+ passe en 2 colonnes minimum
googleplus_interface
L’interface Google+ sur un écran plus large
  • La mise en avant de contenus “populaires et recommandés sur Google+”. Afin d’inciter les internautes à utiliser plus fréquemment Google+ pour se renseigner au delà de l’actualité de leurs proches ou de leurs réseaux, Google met en avant des contenus qu’ils jugent pertinents en fonction de votre profil. Si certains commencent ici à parler de l’envie de Google d’habituer l’internaute à voir des contenus provenant de comptes ou de pages auxquelles il n’est pas abonné (pour demain mieux monétiser cette mise en avant “sponsorisée”), c’est surtout le besoin de Google+ de mettre en avant le peu de contenus qu’il a à disposition compte tenu que peu d’internautes partagent du contenu sur Google+ et que votre flux d’actualités, s’il se restreint uniquement aux personnes dans vos cercles, pourrait être trop faiblement mis à jour pour vous inviter à vous connecter fréquemment.

  • Le menu latéral de navigation a également été revu et disparaît lorsque la souris se trouve sur l’espace central.

barre_navigation_googleplus
Le menu de navigation latéral change d’apparence (visuel en mode déployé)

Et vous, quel est votre avis sur cette nouvelle version de Google+ ?

18 commentaires pour “Le nouveau Google+ débarque : ce qu’il faut retenir”

  1. Le flux d’actualité sous forme de bloc est plutôt bien, mais le menu latéral est plutôt perturbant.

  2. Pour ma part, j’aime bien le nouveau Google+ le mur de type Pinterest même sur grand écran est assez sympathique, bien que je sois d’accord avec l’analyse soulignant que en tant que réseau social Google+ fait un peu doublon avec les autres.

    En revanche, je pense effectivement que Google Author et Publisher sont des avancés très importantes pour le référencement et la réputation des auteurs.

  3. Bonjour.

    Votre article est une analyse très complète concernant Google+ cependant je pense que l’on pourrait ajouter quelques points afin que des non-utilisateurs puissent se faire leur propre idée.

    En tout cas je tiens à saluer une nouvelle fois le fais que vous présentiez cet outil en ces terme (ce qui est encore rare aujourd’hui) : “Google+ est moins un réseau social vu comme un produit autonome dans l’écosystème des solutions proposées par Google aux internautes et entreprises qu’une couche sociale qui vient “socialiser” et “filtrer” l’expérience que vous avez d’un ensemble de services Google allant de la recherche à Youtube”.

    Concernant les point que je voulais souligner :

    - Personnellement j’ai environ 1,5 posts par minute pour 500 contacts.

    - La liste des communautés de Google+ n’est pas disponible hors connexion et c’est curieux de la part de Google de ne pas les mettre plus en avant.
    A fortiori parce que beaucoup de ces communautés ne ressemblent pas à celles que l’on peut trouver sur des services concurrents et pourraient intéresser un autre public.
    Mais comme l’a dit un intervenant lors de la conférence Google IO d’hier : “We are just getting started”.

    - Voici une liste au format Google Document de Communautés Google+ issues de mes recommandations personnalisées (donc non-exhaustive) afin que des non-utilisateurs puissent se faire une idée : http://bit.ly/13zgykq

    Cordialement.

  4. Merci pour cet excellent décryptage, c’est l’article le plus complet que je puisse partager sur le nouveau look de Google +.
    Je le classe aussi dans evernote pour y revenir si besoin :-)
    Valérie

  5. Bonjour,
    Ce que je retiens avant tout, en tant qu’administrateur d’une page d’entreprise, c’est que Google évite toujours soigneusement de fournir le moindre outil de statistiques concernant les abonnés… De quoi ont-ils peur?
    Je trouve aussi le nouveau format de la “cover picture” – désolé d’utiliser un terme facebookien – totalement démesuré. La photo était déjà énorme avant mais là on sombre dans le n’importe quoi.
    Merci pour votre article néanmoins!
    Vincent

  6. Je partage les quelques remarques de Vincent sur les statistiques (une des forces de Google avec Analytics, onse demande du coup pourquoi ça bloque ? Peur de reconnaître le peu de visites de G+ par rapport à Facebook ?) et sur la “cover picture” que je trouve aussi disproportionnée… Pour l’AuthorShip je suis déjà convaincu. Les nouveautés sur les commentaires et les communautés sont intéressantes, à suivre donc.

  7. Entièrement d’accord sur le positionnement de Google+ en tant que réseau social. C’est la solution tout en un qui est visé à plus ou moins court terme. L’importance de l’author rank nous donne à voir ce que sera le web selon Google.
    Par contre, il est à noté la puissance de Google+ en terme de recrutement de et de partage notamment avec les communautés Google+.
    L’effort sur l’ergonomie est à saluer, on sait que ça reste un point faible chez Google…
    Nous sommes obligés de toute façon de faire avec Google, profitons des améliorations !

  8. Bonjour,
    Je lis votre site pour la première fois, votre article m’étant recommandé par un ami, par… email :-)
    Votre article insiste sur l’aspect référencement et recherche, mais j’aimerais avoir votre avis sur le point fort de Google+ qui vient encore d’être renforcé : la gestion des photos, de l’Instant Upload jusqu’à la correction automatique.
    C’est LE vecteur choisi par Google pour attirer l’audience et les minutes.
    A titre personnel, je n’hésite plus à mitrailler avec mon téléphone, sachant que toutes mes photos seront transférés sans que je m’en soucie dès que je toucherai un réseau wifi. Et si faciles alors à partager.
    Qu’en pensez-vous ?

    cf. qq liens The Verge
    http://www.theverge.com/2013/5/15/4331914/first-look-google-shifts-the-focus-to-big-data-and-better-photos
    http://www.theverge.com/2013/5/15/4333546/google-plus-new-features-photos-and-redesign/in/4095431

  9. Excellente présentation de la nouvelle interface de Google+. Pour ma part, j’avais quand même une préférence pour l’interface précédente qui était plus claire et organisée.

  10. Bonjour, Je n’en veux pas. Pour le peu que je fais , j’aime mieux rester à l’ancien. J’aimerais bien savoir comment faire pour ne pas avoir google+. Marci Bonne Journée

  11. Bonjour,
    merci pour cet article … pour moi google+ est un truc bizarre, perso avec mon compte google+ j’ai failli me faire fermer mon compte, ou plutot mon profil …pour parler de mon agence … et j’ai donc supprimé plus de la moitié de mes posts pour le voir réaparaitre … et j’ai fait une “page google+” et plus de photos à gauche dans les recherche Google …

    il semblerait qu’il suffit de bloquer le compte … la petite fleche a droite … masquer, signaler, ….

  12. Merci pour cet article, qui est très complet !
    Pour ma part j’utilise beaucoup google+ pour promouvoir mes articles de http://www.servilab.fr et j’y découvre beaucoup d’infos intéressantes dans mon domaine de prédilection : la chimie et les laboratoires ! Je trouve ça clair, facile d’utilisation.
    Merci Google !

  13. Bonjour,
    Quand j’ai eu mon smartphone n’ayant pas l’habitude.. je me suis inscrite à google + sans trop savoir. Je n’en ai pas du tout l’utilité en plus j’ai cette bizarre sensation que mon tél ne m’appartient plus. De plus j’ai tout essayé pour désactiver ce compte, rien à faire impossible de s’en débarrasser !!! Je ne sais plus quoi faire si quelqu’un peu m’aider je l’en remercie d’avance…

  14. Gogole, ou comment créer des besoins inutiles et perdre les clients-produits juste histoire d”empiéter sur les plates bandes des autres.
    Autant je détestais face de bouc avant et en limitait l’utilisation à défaut de pouvoir m’en débarrasser, autant je vois que gogole fait ainsi passer FB pour un site plus simple et plus rassurant que cette jungle tentaculaire de gogole où je ne sait plus avec gogole+ ce que va donner désormais, le mix de ce qu’étaient avant, mes identités bien cloisonnées.
    Le gros perdant dans l’affaire, c’est youtube, le bien précieux de gogole que ce dernier va ainsi casser de ses propres mains

  15. Vraiment ? Il y a encore des gens versés dans le web qui n’ont pas compris ce qu’est google + ?
    Oui Google est tentaculaire, mais pour offrir toujours plus de services gratuits à ses utilisateurs.

  16. Yvonne : si ton tel est android, dis-toi juste que le compte google+ est aussi le compte android. Tu as bel et bien besoin d’android puisqu’il s’agit du système qui fait tourner ton appareil : donc tu as bel et bien besoin de ton compte android, c’est-à-dire de ton compte google+.

    camilero : oui depuis le lancement sur invit’ de g+, cela a été expliqué de long en large: G+ n’est pas un simple réseau social !

    C’est la couche sociale appelée à unifier tous les services google, à être l’anneau centralisateur de tous les produits/services en unifiant l’expérience utilisateur.
    Cet anneau centralisateur place les contacts et les interactions sociales au coeur de cette mission unifiante :
    c’est ainsi qu’ont été conçus les cercles pour permettre une meilleure gestion, plus fine, plus granulaire, de ses contacts et des destinataires de ses diffusions;
    et c’est ainsi que les posts ont nativement (dès la naissance du service) été éditables et ouverts à la mise en forme basique (gras, italique, barré).

    Et dès le départ il suffisait de voir ce qui se passait pour Picasa pour comprendre ce que big G avait en tête à propos ‘intégration de ses services dans G+ : de service autonome à part entière, Picasa est tout simplement devenu une fonctionnalité interne à G+ dédiée à la gestion des images.
    Ce qui se passe en ce moment avec YouTube, GDrive, Gmail, Gsearch, Gmaps n’est que la continuation d’une politique clairement énoncée dès le départ. Pas la peine de faire l’aigri ou la vierge effarouchée : soit tu t’enthousiasmes comme moi, soit tu te contentes d’utiliser un ou plusieurs services G pour tes besoins précis, soit tu vas chez la concurrence (qui en général présente des travers aussi voire plus lourds, mais chacun fait ce qu’il veut). Ou tu te déconnectes.
    Assume tes choix et arrête de te plaindre, ou bien ?

  17. Bonjour et merci pour cet article très intéressant. Google+ est vraiment une nouvelle approche du réseau social et il donne la formidable opportunité à Google d’internaliser un maximum d’informations relatives à l’utilisateur en vue d’une utilisation dans les résultats de recherche personnalisés.

    En effet et même si Google ne veut pas l’avouer, je pense que vous avez raison sur le fait que ce réseau social à plus de poids qu’un autre et influe grandement les SERP.

    Pour ma part, je ne suis pas encore passé a nouveau système de commentaires intégrés sur mon site car je n’aime pas ce module. Il a tendance à afficher tous les partages de l’article, par nous ou les autres ce qui à vraiment tendance à briser la discussion par des commentaires inutiles.

    Pour la présentation en Bloc, il est vrai que ça a été une vraie évolution du réseau et qu’il en est désormais nettement plus agréable à utiliser. Néanmoins, il manque encore des fonctionnalités de tri et de personnalisation plus poussées.

    Enfin, Google ne cesse d’investir dans massivement dans ce réseau et surtout ils tiennent compte des remarques de utilisateurs. Ce qui est très appréciable et fait que la plateforme profite de très nombreuses mises à jour.

    Encore merci pour cette présentation qui m’a bien inspirée pour une série d’articles sur le sujet.
    @ bientôt sur Google+
    Yann

Laissez un commentaire