Twitter affine son offre publicitaire et se prépare pour le commerce

Les semaines passées ont été particulièrement mouvementées pour Twitter :

La nouvelle page de profile en cours de test
La nouvelle page de profile en cours de test

Donc, comme vous pouvez le constater, Twitter se fait méchamment chahuter. Un traitement qui n’est pas réellement surprenant, car maintenant qu’ils ont empoché l’argent de leur introduction en bourse, ils ont des comptes à rendre aux actionnaires. Et justement, les actionnaires ne sont pas réellement satisfaits, car les chiffres d’audience de Twitter sont largement en dessous de ceux de Facebook ou de nouveaux acteurs asiatiques : avec « seulement » 241 M d’utilisateurs actifs, Twitter est 5 fois plus petit que Facebook et deux fois plus petit que WeChat.

Mais l’équipe dirigeante ne se démontent pas pour autant, car comme tout le monde le sait, ce n’est pas la taille qui compte. Si Facebook écrase Twitter en matière de nombre d’utilisateurs, si l’on se réfère à l’importance relative de ces deux plateformes, l’écart est beaucoup plus fin : Facebook vs. Twitter, Who wins the battle for our social attention?. Comparer ces deux plateformes n’est pas un exercice facile dans la mesure où ils répondent à des logiques communautaires et sociales très différentes : Facebook est à la base un réseau social, donc qui sert à mettre les gens en relation, alors que Twitter est un outil de communication prisé par les journalistes, politiques, personnalités… Je pense ne pas me tromper en disant que Facebook est une plateforme sociale pour Mr et Mme tout-le-monde et que Twitter est un peu plus élitiste, particulièrement en France. Cette différence est fort bien résumée de la façon suivante (impossible de retrouver la source) : « Facebook is for connecting with the people you went to school with, Twitter is for people you wished you had gone to school with« . Moralité : ne vous y trompez pas, malgré une audience largement inférieure à Facebook, Twitter est une plateforme sociale incontournable : 98% of all top brands are active on Twitter.

Concernant l’exploitation que les marques peuvent en faire, les choses sont en train d’évoluer rapidement, à l’instar de ce que fait son principal rival (Facebook supprime les sponsored stories, mais améliore les options de ciblage). J’ai récemment pu discuter avec les équipes de la filiale française, et ils m’ont apporté quelques précisions sur l’offre. Il existe aujourd’hui trois offres publicitaires « officielles » proposées aux annonceurs français : les Tweets sponsorisés, les comptes sponsorisés et les tendances sponsorisées (cf. Twitter Ads).

Mais ceci n’est que la partie visible de l’iceberg, car de nombreuses offres sont disponibles en beta ou en cours de finalisation :

Il se passe aussi des choses très intéressantes pour les marketeurs avec des solutions de monitoring des conversations pour mesurer l’impact de vos campagnes (Conversion tracking for Twitter Ads) et de nouveaux outils d’analytics (Twitter Launches Card Analytics To Let Publishers Monitor Impressions, Clicks And More).

Mais le plus intéressant est encore à venir avec une offre d’intégration de fonction de commerce en ligne : Is This What Twitter Commerce Will Look Like?. Nous ne savons pas grand chose sur cette nouvelle offre de vente en ligne intégrée, si ce n’est les choses qui ont fuitées. Visiblement l’offre est très intuitive et permet de réaliser des achats à partir de tweets :

Vous pourrez bientôt acheter depuis un tweet
Vous pourrez bientôt acheter depuis un tweet

Si les offres publicitaires en cours de finalisation sont très proches de ce que propose Facebook, notamment le Lookalike et Custom Audience, cette offre intégrée de commerce en ligne va par contre beaucoup plus loin que ce qui se faisait sur Facebook à l’époque (notamment les solutions de F-commerce sous forme de social apps). Ce qui est particulièrement intéressant avec cette solution est qu’elle est nativement intégrée à l’interface et qu’elle est étudiée pour fonctionner sur les smarpthones.

J’imagine qu’il y a d’autres expérimentations en cours chez Twitter, mais cette offre de Twitter Commerce doit être particulièrement choyée. À suivre…

4 commentaires pour “Twitter affine son offre publicitaire et se prépare pour le commerce”

  1. Posté par Nicolas de Dianous a dit : le

    Hello Frédéric,

    Très intéressant article, merci. Pour moi le principal problème avec Twitter c’est surtout son manque d’adaptation aux besoins des middle-marketers, c’est à dire de sociétés et d’organisations ayant des budgets « normaux » et qui aimeraient communiquer sur Twitter.
    Les tarifs sont pour le moment très prohibitifs (on ne peut rien faire en dessous de 5-10K€ / mois) là où Facebook a totalement ouvert les vannes et permet de faire 500 ou 1000 € de pub par mois si on n’a que ce budget. Notre contact chez Twitter m’a dit que cette offre allait sortir en septembre 2013, pour l’instant il n’en est rien. Si qq’un a des infos n’hésitez pas.
    Il y a également le côté analytics : l’interface de Twitter n’offre aujourd’hui aucun service pour les marques (en dehors de quelques grandes sociétés) et donc aucun outil interne à la sauce Facebook Insights permettant d’affiner l’animation, le ciblage, la strat édito, et la mesure des performances…
    Bonne journée!

  2. Posté par Frédéric Cavazza a dit : le

    @ Nicolas > En allant sur ads.twitter.com tu peux avoir accès à un tableau de bord, même si tu n’es pas annonceur, avec notamment des outils d’analytics très intéressants.

  3. Posté par Externalisation Madagascar a dit : le

    Bonjour,

    Si je peux donner mon avis, le fait de comparer twitter à facebook n’est pas trop une bonne alternative. Je m’explique, ces deux plateformes sont loin d’être comparables, même si elles sont tous les deux des réseaux sociaux, leurs fonctions sont très différentes. Twitter, une plateforme incontournable, je suis tout à fait d’accord, parce qu’elle est unique en son genre. C’est pourquoi, elle est loin de disparaître.
    Il faut seulement combler quelques lacunes. Choses qu’elle est en train de faire…

  4. Posté par Panorama des médias sociaux 2014 « MediasSociaux.fr MediasSociaux.fr a dit : le

    […] considéré comme le Raymond Poulidor des médias sociaux et accélère sa transformation (Twitter affine son offre publicitaire et se prépare pour le commerce et De la transformation de Facebook et Twitter en médias payants). Twitter est peut-être quatre […]