La mode des vidéos live relancée par Meerkat (et Periscope)

Depuis le début du mois, j’ai l’impression qu’il ne se passe pas une journée sans que l’on ne parle de Meerkat, une application mobile de diffusion de vidéos en directWhy is live video app Meerkat suddenly popular, and can it last?.

L'interface de Meerkat
L’interface de Meerkat

Un buzz qui a atteint son apogée à Austin : How Meerkat conquered all at SXSW. Le phénomène a pris une tel ampleur, que sous la pression de la blogosphère (Meerkat Is The Livestreaming App Twitter Should Have Built) Twitter a racheté en catastrophe Periscope, une application concurrente : Twitter Buys Live Streaming App Periscope. Si les conditions de ce rachat restent obscures, personne ne se fait d’illusion sur l’objectif : occuper le terrain et surtout neutraliser la concurrence : Twitter Chokes Off Meerkat’s Access To Its Social Network. Du coup, le soufflet retombe déjà, le tout en à peine 3 semaines ! Pour avoir un aperçu de ce que cette application propose, c’est ici : What is Periscope and why Twitter bought it.

L'interface de Periscope sur iPhone
L’interface de Periscope sur iPhone

Si vous ne l’avez pas encore testé, je vous incite à tester ces deux applications, car dans les faits, il ne s’y passe pas grand-chose d’intéressant. Les observateurs avertis y ont vu un immense potentiel en matière de journalisme citoyen, notamment pour dénoncer les abus et renverser des dictatures policières. Loin de moi l’idée de lancer un troll, mais je vous invite à faire preuve de bon sens et à vous souvenir que le journalisme est un domaine sérieux qui ne doit pas être pris à la légère : que vaut une information / photo / vidéo si elle n’est pas replacée dans son contexte ? Bon de toute façon, ce n’est pas comme s’il y avait des millions de citoyens zélés sur Meerkat, surtout des curieux et des égocentriques, accompagnés de quelques opportunistes (Top 3 Ways Brands Can Utilize the Meerkat App).

Moralité : Je vous engage à rester vigilant vis-à-vis de ces « modes » et nouveaux services qui font le buzz (qui se souvient de Ello ?). D’autant plus que nous sommes déjà passés à autre chose, notamment avec YouNow, un service de live streaming dont on parle également beaucoup : The live-streaming app where amateurs get paid to chat, eat, and sleep on camera.

L'interface de YouNow
L’interface de YouNow

Meerkat, Periscope, YouNow… serions-nous en train d’assister à une réelle tendance de fond autour de la diffusion de vidéo en direct ? Peut-être, dans la mesure où les usages se démocratisent, notamment avec le succès de Twitch, le site de streaming des gamers (racheté par Amazon l’année dernière : Amazon s’empare de Twitch pour un milliard de dollars). Mais encore une fois, je vous invite à vous intéresser au passé pour bien comprendre le présent. Souvenez-vous qu’en 2007, nous parlions déjà de live streaming avec Justin.tv (Webcam + Sousveillance = Lifecast). Souvenez-vous également qu’en 2010 tout le monde s’était emballé pour Chatroulette. Au final, ces deux services nous ont surtout appris qu’il est extrêmement difficile de modérer de la diffusion de vidéos en direct, donc qu’il est encore plus difficile de convaincre des annonceurs.

Ceci étant dit, cette mode du direct est très certainement à rapprocher de l’engouement pour les interactions sociales éphémères comme peut le proposer Snapchat. Tout ceci me fait dire que ces services ont surtout tendance à nous enfermer dans le présent. Je ne suis pas certain de vouloir faire l’apologie de cette vision à très court terme du monde et de notre société…

Laissons donc ces considérations personnelles de côté et adoptons plutôt une attitude pragmatique : la nuit de noces de Meerkat s’achève, et il y a fort à parier que YouNow suive la même voie que Chatroulette. Je vous recommande donc de ne pas vous disperser et de concentrer vos efforts sur la production de contenus à valeur ajoutée plutôt que de chercher à profiter d’un énième buzz. Attendons plutôt de voir ce que va faire YouTube avec leur futur service de diffusion en direct (YouTube set to take on Twitch with live game streaming service), et surtout de voir s’ils parviennent à le monétiser et s’ils décident de l’étendre à d’autres domaines que le jeu (on me souffle dans l’oreillette qu’ils le font déjà avec les Hangouts).

3 commentaires pour “La mode des vidéos live relancée par Meerkat (et Periscope)”

  1. Posté par Ludovic a dit : le

    Bonjour, très intéressant,
    Encore un signal fort du présentisme, accentué par la vidéo.., j »y vois une menace à terme pour les émissions télévisées, surtout pour la « télé-réalité » : de parfaits anonymes qui n’ont rien fait d’autre que de s’exhiber pour de l’argent vont gagner en notoriété. Pour combien de temps ? ces phénomènes me semblent très éphémères… mais avec un bon branding et une diversification dans d’autres activités à fort buzz, qui sait ?

    Question monétisation, c’est plutôt faible, car, corrigez-moi si je me trompe, mais il semble impossible, ou improbable, de prédire quel « vidéo-exhibé » va attirer l’audience, à moins de suivre des people à la notoriété déjà établie. Dès lors, on transpose des visages/noms/pseudos déjà connus dans un autre plateforme.

    Je me demande aussi pourquoi ce phénomène ne se développe pas sur Youtube, plateforme vidéo planétaire ultra-populaire, bien qu’en manque d’innovations ? Serait-ce justement à cause de sa popularité, trop importante pour se la jouer underground ? Ou à cause des CGU, ne pas laisser le morceau publicitaire à Google ?

    Le live streaming comme médias dominant, un jour ? J’espère que non.

    Ludovic

  2. Posté par Frédéric Cavazza a dit : le

    Le live streaming comme médias dominant, un jour ? Non, aucune chance, ne serait-ce qu’à cause de la bande passante. Et au risque de me répéter : les médias sont avant tout une affaire de pro, les plateformes de productions amateurs ne perdurent pas (où sont les « vrais » amateurs sur YouTube ?).

  3. Posté par Laurent a dit : le

    J’ai aussi entendu parler le Meerkat mais je reste septique face à ce type de prestations. A mes yeux les avantages sont aussi nombreux que les inconvénients et il y a une vraie limite en terme d’utilisation. C’est réservé aux pro !