Sélectionner une page
string(446) "
MédiasSociaux.fr Le blog de MediasSociaux.fr Inbound Marketing Facebook : l’arme de dissuasion massive pour sa publicité
"
Réseaux Sociaux
MédiasSociaux.fr Le blog de MediasSociaux.fr Inbound Marketing Facebook : l’arme de dissuasion massive pour sa publicité

Facebook : l’arme de dissuasion massive pour sa publicité

4 Mar 2019

Devenu incontournable en quelques années, Facebook est aussi l’outil préféré des marketeurs. En effet, la plate-forme de Mark Zuckerberg a réussi à s’installer comme un indissociable de nos vies modernes. Quelles sont alors les forces en présence ?

Facebook c’est avant tout son audience énorme

Aujourd’hui, Facebook enregistre plus de 2 milliards d’utilisateurs à travers le monde. Cela fait de cette plateforme la base de données la plus importante qui puisse exister et qui soit accessible au public.

C’est aussi le lieu qui a le plus de potentiel en matière d’impact publicitaire. Ainsi, c’est sans sourciller qu’on apprend que plus de 96 % des marketeurs l’utilisent pour leur campagne publicitaire. Derrière, Twitter suit le train, puis ensuite LinkedIn et Instagram.

La force du mobile

Là où Facebook fait aussi la différence est sa disponibilité sur les plateformes mobiles. En 2018, plus de 88 % des utilisateurs se connectent via leur téléphone ou une autre plate-forme mobile. À côté, le rachat d’Instagram lui a permis de multiplier son coefficient de connectés via mobile.

16 milliards de dollars sur 98 % du chiffre d’affaires

En 2017, son marché publicitaire de Facebook a représenté 98 % de son chiffre d’affaires pour un bénéfice net de 16 milliards de dollars. Cela va sans dire que la publicité sur Facebook est une des principales activités de la plate-forme.

Mais pour autant, on découvre de petites faiblesses au fil des années, notamment avec des affaires comme le vol de données. C’est le cas récemment avec l’affaire Cambridge Analytica. Un autre phénomène toujours en nette augmentation sur la plate-forme, les faux comptes et les pratiques de promotion peu discutable, un fait jamais résorbé par le site en totalité.

Et enfin, pour ce qui intéresse plus particulièrement les marketeurs, l’impact sur la décision d’achat reste encore à prouver… En effet, en matière de social commerce, l’intérêt de faire appel à Facebook pour sa démarche marketing reste encore un long combat acharné. Les études les plus récentes prouvent que les mots-clés et les newsletters restent bien plus efficaces que son utilisation en termes d’augmentation des ventes.