Sélectionner une page
string(426) "
MédiasSociaux.fr Le blog de MediasSociaux.fr Inbound Marketing Facebook attire de moins en moins les jeunes
"
Réseaux Sociaux
MédiasSociaux.fr Le blog de MediasSociaux.fr Inbound Marketing Facebook attire de moins en moins les jeunes

Facebook attire de moins en moins les jeunes

10 Mar 2019

Avec bientôt plus de 18 années au compteur, Facebook reste le numéro 1 des réseaux. Si au début la plateforme était réservée aux étudiants lorsqu’elle s’est ouverte à tout le monde c’étaient d’abord les jeunes qui ont été les premiers à s’y inscrire. Aujourd’hui pourtant, cette partie de la population fait défection. Qu’est-ce que cela va changer pour le réseau social ?

Les jeunes boudent Facebook

Selon une étude de eMarketer, Facebook pourrait perdre cette année plus de 2 millions d’utilisateurs de moins de 25 ans. Un chiffre qui se répartit de 5,6 % chez les 12 à 17 ans et de 5,8% chez les 18 à 24 ans aux États-Unis.

À la place, cette population préfère utiliser des plateformes comme Snapchat. En effet, selon toujours la même étude, plus de 1,9 million d’utilisateurs âgés de moins de 25 ans devraient s’inscrire sur Snapchat cette année. La plateforme de partage de vidéos courtes et de photos est talonnée de près par Instagram, propriété de Facebook, qui devrait compter 1,6 million supplémentaire d’utilisateurs de moins de 25 ans.

En cause de cette défection des jeunes, l’arrivée sur la plateforme sociale des parents ou même des grands-parents. Les jeunes préfèrent ainsi se tourner vers d’autres plateformes plus exclusives destinées à leur usage.

La riposte Facebook

Face à cette croissance en perte de vitesse, Facebook a lancé de nombreuses opérations afin d’attirer à nouveau vers lui les plus jeunes. Si la plate-forme originelle tend à devenir une autre destinée aux personnes de plus de 25 ans, Facebook a adopté comme stratégie de racheter ou de développer des applications plutôt destinées aux jeunes.

Après le rachat d’Instagram en 2016, Facebook a lancé sa nouvelle application baptisée Lasso en novembre 2018. Uniquement disponible aux États-Unis pour le moment, Lasso ressemble à s’y méprendre à l’application chinoise Tiktok. Il s’agit de se filmer pendant 15 secondes, en format vertical, et de poster la vidéo sur son profil, exclusivement public avec des mots clés.

Ainsi, on peut publier des clips dans lesquels on peut être en train de chanter en playback et danser sur un morceau musical. Lasso reprend exactement le même principe, notamment en raison de son succès auprès des adolescents.

Avec bientôt plus de 18 années au compteur, Facebook reste le numéro 1 des réseaux. Si au début la plateforme était réservée aux étudiants lorsqu’elle s’est ouverte à tout le monde c’étaient d’abord les jeunes qui ont été les premiers à s’y inscrire. Aujourd’hui pourtant, cette partie de la population fait défection. Qu’est-ce que cela va changer pour le réseau social ?

Les jeunes boudent Facebook

Selon une étude de eMarketer, Facebook pourrait perdre cette année plus de 2 millions d’utilisateurs de moins de 25 ans. Un chiffre qui se répartit de 5,6 % chez les 12 à 17 ans et de 5,8% chez les 18 à 24 ans aux États-Unis.

À la place, cette population préfère utiliser des plateformes comme Snapchat. En effet, selon toujours la même étude, plus de 1,9 million d’utilisateurs âgés de moins de 25 ans devraient s’inscrire sur Snapchat cette année. La plateforme de partage de vidéos courtes et de photos est talonnée de près par Instagram, propriété de Facebook, qui devrait compter 1,6 million supplémentaire d’utilisateurs de moins de 25 ans.

En cause de cette défection des jeunes, l’arrivée sur la plateforme sociale des parents ou même des grands-parents. Les jeunes préfèrent ainsi se tourner vers d’autres plateformes plus exclusives destinées à leur usage.

La riposte Facebook

Face à cette croissance en perte de vitesse, Facebook a lancé de nombreuses opérations afin d’attirer à nouveau vers lui les plus jeunes. Si la plate-forme originelle tend à devenir une autre destinée aux personnes de plus de 25 ans, Facebook a adopté comme stratégie de racheter ou de développer des applications plutôt destinées aux jeunes.

Après le rachat d’Instagram en 2016, Facebook a lancé sa nouvelle application baptisée Lasso en novembre 2018. Uniquement disponible aux États-Unis pour le moment, Lasso ressemble à s’y méprendre à l’application chinoise Tiktok. Il s’agit de se filmer pendant 15 secondes, en format vertical, et de poster la vidéo sur son profil, exclusivement public avec des mots clés.

Ainsi, on peut publier des clips dans lesquels on peut être en train de chanter en playback et danser sur un morceau musical. Lasso reprend exactement le même principe, notamment en raison de son succès auprès des adolescents.