Sélectionner une page
string(404) ""
Réseaux Sociaux

Google+ continue à vivre

12 Avr 2012

Lancé en juin 2011, Google Plus devait être l’arme Google anti-Facebook. Un réseau social où la domination du géant américain devait supplanter tous les autres réseaux sociaux. En 2018, malgré un succès mitigé, la version sociale de Google continue à vivre et de temps à autres des tentatives pour relancer sa popularité défrayent l’actualité. Comptabilisant aujourd’hui quelques 300 millions d’utilisateurs actifs, on est loin du succès des plateformes les plus populaires. Pour autant, il ne faut pas négliger cet outil où les membres lorsqu’ils se connectent depuis Gmail, sont au nombre de 540 millions. Que devient ce réseau social, parmi peut être un des succès en demi-mesure du géant Alphabet ?

Google + : relifting dans sa version Android

Google le sait, on se connecte de plus en plus depuis nos smartphones. Ce sont des outils du quotidien devenus indispensables et sur lesquels le géant de MountainView veut tout miser pour relancer sa plateforme sociale.

Annoncé en février, c’est d’abord la version mobile de Google+ qui a pris un coup de jeune. Suffisamment jeune pour que Deegan, manager ingénierie du réseau social, l’annonce comme révolutionnaire. C’est surtout au niveau de la navigation sur la plateforme que cela change. Ainsi, le scrolling a été amélioré, notamment au niveau du rendu. L’interface a elle aussi pris un coup de jeune ainsi que le design.

Sur la forme, les changements peuvent être considérés comme minimes. Mais sur le fond, tout a été revu puisque le code a été entièrement refait. Cela, dans le but d’intégrer l’infrastructure moderne des applications Google. A terme, créer de nouvelles fonctionnalités devrait donc être plus simple pour les ingénieurs de l’entreprise. En 2017, Google avait réuni une équipe de bêta-testeurs, preuve que Google+ n’est pas encore mort malgré son peu de succès auprès des consommateurs.

Une version améliorée pour la version PC

Il y a deux mois, Google+ dans sa version PC a également connu quelques nouvelles mises à jour, signe que le géant de MountainView continue à travailler sur son réseau social.

Premier changement : les articles partagés sur la plateforme ont pris un coup de polish. Désormais, afin d’avoir davantage de visibilité, les titres disposent de leur propre champ. Un champ qui mettra automatiquement les titres en gras afin de ne plus avoir à les formater. Il est également devenu possible d’ajouter directement des pièces jointes à ses publications depuis Drive. Une nouveauté attendue qui permet d’afficher directement un aperçu du fichier sur G+ au lieu de tout simplement poster un lien. Toutefois, seules les personnes disposant de la permission dans Drive auront accès à cet aperçu. Les paramètres sont donc à bien vérifier à chaque partage.

Autres nouveautés également lancées il y a deux mois, l’édition de texte se retrouve enrichi. En plus des traditionnels « gras, italique, souligné et barré », il est possible sur G+ d’avoir accès à une nouvelle barre d’outils qui permettent entre autres de colorer le texte, façonner, décorer ou ajuster sa position. D’autres fonctions comme la liste à puces, le changement de police… sont aussi disponibles pour le plus grand bonheur de ceux qui aiment écrire.