Sélectionner une page
string(436) "
MédiasSociaux.fr Le blog de MediasSociaux.fr Inbound Marketing Investir les réseaux sociaux les yeux fermés, bonne ou mauvaise idée ?
"
Réseaux Sociaux
MédiasSociaux.fr Le blog de MediasSociaux.fr Inbound Marketing Investir les réseaux sociaux les yeux fermés, bonne ou mauvaise idée ?

Investir les réseaux sociaux les yeux fermés, bonne ou mauvaise idée ?

1 Oct 2018

Révolution de ce début de siècle, les réseaux sociaux sont devenus en quelques années des plateformes incontournables pour communiquer. Facebook, Twitter, Instagram ou encore Snapchat font partie intégrante de la vie de milliers d’entreprises ou de marques.

C’est une vérité à laquelle beaucoup ne veulent plus échapper et ils placent ces outils au cœur de leur stratégie. Beaucoup pourtant s’y sont aussi essayé et ont parfois échoué… Une réalité à laquelle répond la question de savoir si la mise en place d’une stratégie est importante ou non. Et si on vous disait qu’une stratégie d’utilisation des réseaux sociaux pouvait être facultative ?

Faire l’impasse sur une stratégie

Pour se lancer sur les réseaux sociaux, terrain d’expérience par excellence, la question de la stratégie ou non est fondamentale. Ils peuvent être utiles, salutaires ou complètement inutiles, tout le monde ne peut être sur le même pied d’égalité. Répondant généralement à une pression soit du marché, soit de la hiérarchie, la présence sur ces plateformes va parfois à l’encontre de l’essence même de l’image qu’elles doivent pourtant refléter.

On peut ainsi décider de se lancer à l’aveugle sur les médias sociaux pour différentes raisons. Cela signifie par exemple juste ouvrir sa page Facebook et voir comment cela peut évoluer. De ce premier pas, on peut recueillir des données de terrain. C’est une manière de tâter le marché si on est capable de créer des interactions et surtout de savoir dans quels sens ces interactions nous conduisent.

Investir ces plateformes peut aussi permettre de s’initier à leur utilisation parfois très complexe, le néophyte pourra ainsi mieux comprendre l’intérêt de leur utilisation. On y trouve des outils de publication, de surveillance dont l’usage peut être appris à maîtriser. S’y lancer sans idée précise peut aussi permettre d’imposer leur utilisation auprès de la direction. Si elle semble réfractaire, de bons résultats peuvent les inciter à y réfléchir à deux fois.

Cette manière de faire permet également de tester pour voir comment aborder leur gestion et d’établir plus clairement la vraie stratégie qu’on compte adopter par la suite.

Des raisons claires et précises

Se lancer sur les réseaux sociaux sans stratégie ni planification peut sembler être une folie, surtout quand on connait les nécessités du monde de la communication. Et pourtant, lorsqu’on connait le contexte, qu’on maîtrise ces outils, il devient évident qu’on doive se pencher sur la question.

La raison principale est déjà que les médias sociaux sont des outils encore peu, voire pas du tout, aboutis. Chaque année par exemple Facebook modifie son algorithme (ou presque). Cela oblige les professionnels à s’adapter et à revoir en partie ou dans leur ensemble leurs méthodes de travail.

Cette évolution permanente fait de ce monde un domaine empirique où tout reste à inventer. Et quand on parle de tout, il s’agit surtout d’un modèle clair, précis et qui crée effectivement de l’impact.

Se lancer sans se poser de question permet d’établir son propre modèle, le plus adapté et surtout en phase avec « sa réalité ».