Sélectionner une page
string(429) "
MédiasSociaux.fr Le blog de MediasSociaux.fr Inbound Marketing Twitter Music, l’échec musical de la plateforme de microblogging
"
Réseaux Sociaux
MédiasSociaux.fr Le blog de MediasSociaux.fr Inbound Marketing Twitter Music, l’échec musical de la plateforme de microblogging

Twitter Music, l’échec musical de la plateforme de microblogging

22 Avr 2013

Présent dans le microcosme technologique depuis maintenant plus de 10 ans, Twitter a aussi connu les échecs. En témoigne, le lancement en avril 2013 de son service de découverte musicale baptisé tout simplement Twitter Music. Moins d’un an après, la startup américaine a mis fin à l’existence de ce service. En cause, le peu d’intérêt accordé par le public. Il avait pourtant de grandes ambitions. Il permettait de mettre en avant les artistes, les chansons écoutées par ses amis et de donner un coup de projecteur aux artistes stars de Twitter.

Genèse d’un projet qui s’annonçait bien

En 2013, Twitter rachète l’australien We Are Hunted, cela annonçait la venue prochaine de la nouvelle innovation de la société.

Spécialisée dans le suivi des groupes et la découverte de nouveaux artistes, We Are Hunted annonçait le renouveau de Twitter. Rebaptisée pour l’occasion, Twitter Music, le service de découverte musicale du réseau social avait alors collaboré avec Apple et notamment son service d’achat de musique en ligne iTunes.

Lancé au préalable aux Etats-Unis, en Nouvelle-Zélande, au Canada, au Royaume-Uni et en Australie, le service n’aura pourtant pas fait long feu. A l’origine, il devait permettre à Twitter de générer davantage de revenus publicitaires. En 2013, la situation n’était pas des meilleures pour l’oiseau bleu. L’entreprise avait du mal à rentabiliser son modèle économique. Ce n’est qu’en 2018 que le seuil de rentabilité a été atteint. Afin de rassurer les investisseurs, l’arrivée de la plateforme musicale devait raviver leur intérêt.

En ligne de mire également, les jeunes qui constituent le nerf de la guerre pour tous les réseaux sociaux, de véritables consommateurs de service en ligne.

En 2013, Google Music ou encore Facebook Music permettait chacun à leur manière de faire découvrir des artistes.

Un outil désuet dès sa sortie

Lorsqu’elle sort en 2013, l’application Twitter Music est déjà plus ou moins dépassée. En effet, le concept qu’elle reprend, c’est-à-dire celui de faire découvrir des artistes ou des musiques à travers les personnes qu’on suit sur le réseau social, est déjà existant. L’application, malgré les efforts qui y ont été consacrés, notamment à travers une très belle esthétique, aura eu du mal à s’imposer face à des « mastodontes » disposant déjà d’une base solide d’utilisateurs.

Association, 8Tracks, Musicovery Radio sont autant d’applications dans la même veine. C’est à se demander si Twitter avait bien choisi son moment pour lancer ce type de service. On aurait pu comprendre que cela n’était alors que les prémices au développement de nouveaux services sur la plateforme. Mais pourquoi se lancer dans ce domaine de la découverte musicale quand même des applications comme Deezer ou Spotify proposaient déjà la même chose ?

L’argument était sûrement le nombre de tweets envoyés par jour sur la plateforme. Avec ses 400 millions de tweets postés quotidiennement, il était tentant de se lancer dans le monde de la musique. Malheureusement, cela fut un échec cuisant.

Une agonie rapide

Le 18 avril 2013, l’application Twitter Music disparaissait entièrement de toutes les boutiques de téléchargement. Une fin prématurée pour un service lancé à peine il y a quelques mois. En cause, un public absent et pourtant l’application n’était à ses débuts disponibles que pour les utilisateurs de la marque à la pomme.

Ce n’est pas le seul échec retentissant qu’a connu le célèbre réseau social. En 2012, Twitter avait racheté Vine, un service de création de vidéos de 6 secondes qui tournaient en boucle. En 2016, à cause de ses difficultés financières, l’entreprise s’est vue obligée de le fermer. Au total, ce sont 350 personnes qui vont être licenciées, soit 9% de l’effectif de l’entreprise.

Malgré l’échec de l’application Twitter Music, cela n’a pas empêché le réseau social de retenter l’aventure. En juin 2016, il rachète Soundcloud pour la modeste somme de 70 millions de dollars. Une prise de participation dans la plateforme musicale allemande qui lui a permis d’être valorisée à plus de 700 millions d’euros. En 2014, twitter avait déjà tenté de racheter entièrement Soundcloud mais sans succès.

Aujourd’hui, l’ancien site de Twitter Music s’est transformé en Twitter Media. On y trouve une pléthore de contenu destinée principalement à améliorer l’usage de la plateforme.

Seul l’avenir nous dira si Twitter parviendra à trouver le modèle stable qui lui permettra non seulement de survivre, mais aussi de continuer à exister.